Le pitaya est en tête en volume parmi les fruits vietnamiens d'exportation. Photo: Internet.

 

Hanoi (VNA) - En 2015, la filière des fruits et légumes du Vietnam a réalisé un chiffre d’affaires à l’export de 2,2 milliards de dollars, +47% en un an.

L’année dernière, c’est le pitaya qui a tenu le haut du pavé en volume avec 1,1 million de tonnes exportées, avec la Chine comme premier débouché - plus d’un million de tonnes. Viennent ensuite la pastèque (300.000 tonnes), le longane (250.000), la mangue (100.000), le litchi (77.000), la banane (40.000), le ramboutan (20.000)…

Selon le Département de protection des végétaux du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, à l’heure actuelle, sur les marchés importateurs principaux, les fruits et légumes du Vietnam répondent bien aux critères de qualité et de sécurité alimentaires.

Selon une source dudit Département, lors des seuls 4 premiers mois, 2.522 tonnes de pitaya ont été expédiées vers les Etats-Unis, le Japon et la République de Corée, et 230 tonnes de mangues vers le Japon et la République de Corée.

Les Etats-Unis se classent au 2e rang derrière la Chine en termes d’importation de fruits et légumes du Vietnam. Ces 4 premiers mois, les entreprises domestiques ont exporté vers les Etats-Unis près de 1.000 tonnes de fruits, notamment pitaya, ramboutan, longane, litchi.

La partie sud-coréenne a importé ces produits vietnamiens pour 27,3 millions de dollars. Récemment, après 3 ans de négociations, les pitayas à chair blanche et rouge, et la mangue ont été autorisés à être importés dans ce pays.

Après 5 ans de négociations, fin 2015, la mangue de Cat Chu du Vietnam a obtenu la permission d’être présente dans les rayons des supermarchés du Japon. Litchi et mangue du Vietnam sont aussi vendus sur le marché australien.

Selon des données du Département général des statistiques, de janvier à mai, les exportations nationales de fruits et légumes ont généré plus d’un milliard de dollars de chiffre d’affaires, soit une progression de 53,7% en glissement annuel. Les fruits vietnamiens sont présents dans plus de 40 pays et territoires du monde. -CPV/VNA