La valeur à l'exportation du Vietnam vers le Japon, son 3e plus gros marché, sera moins importante que prévue en raison des grandes pertes du Japon provoquées par le puissant séisme et le tsunami qui ont touché le pays.

Après ces calamités naturelles survenues au large des côtes Nord-Est du Japon, plusieurs entreprises vietnamiennes ont cherché à communiquer avec leurs partenaires japonais pour préparer un plan d'affaires convenable à la situation.

"La consommation des produits d'habillement au Japon aura tendance à ralentir dans les temps qui viennent, notamment pour les plus chers", a estimé Pham Xuan Hong, directeur général de la Compagnie de confection Sai Gon 3.

"Néanmoins, sa compagnie ne devrait pas être influencée outre mesure du fait que la plupart des produits exportés vers le Japon sont vendus à un prix intermédiaire", a-t-il ajouté.

Selon Le Van Tri, directeur adjoint de la compagnie par actions de caoutchouc du Sud (Casumina), il sera difficile à enregistrer une forte croissance cette année de la valeur à l'exportation vers le Japon. Actuellement, Casumina exporte des produits au Japon à hauteur de 600.000 à 700.000 dollars par mois.

Les exportateurs de produits aquatiques sont les plus inquiets parce que le Japon est le plus grand importateur de crevettes du Vietnam.

Selon Truong Dinh Hoe, secrétaire général de l'Association de transformation et d'exportation des produits aquatiques du Vietnam (VASEP), "les produits vietnamiens qui sont regroupés normalement dans le port à proximité de Tokyo ont à coup sûr été affectés les dégâts engendrés par le puissant tsunami".

"Par ailleurs, le Japon pourrait régulariser des contrats ou arrêter d'importer des lots de marchandises", a-t-il ajouté.

Selon le ministère de l'Industrie et du Commerce, en 2010, "le Vietnam a exporté pour 4,8 milliards de dollars de produits au Japon, soit une hausse de 24% par rapport à 2009".

Les exportations majeures concernent le textile et l'habillement (1,1 milliard de dollars), les fils électriques, les machines et les dispositifs, ainsi que les produits aquatiques. - AVI