Entre janvier et juillet, près de 185.000 tonnes de noix de cajou ont été exportées. Photo : CPV

L’an dernier, la filière nationale de la noix de cajou a ​enregistré un chiffre d’affaires à l’exportation de près de 2 milliards de dollars. Cette année, la barre des 2 milliards de dollars sera certainement franchie.

  

Entre janvier et juillet, près de 185.000 tonnes ont été exportées pour une valeur de 1,345 milliard de dollars. En comparaison avec la même période de l’année passée, il s’agit d’une croissance de 12,5% en volume et de 27,1% en valeur. La noix de cajou a maintenu durant cette période une bonne croissance tant en volume qu’en valeur, contrairement à beaucoup d’autres produits agricoles.


Les États-Unis, premier débouché de la noix de cajou du Vietnam avec une croissance ininterrompue ces dernières années, ont contribué pour une part importante à ce bon résultat. De janvier à juillet, ce pays a importé 66.500 tonnes de noix de cajou du Vietnam pour 491 millions de dollars, ce qui représentent respectivement 35,9% du total en volume et 36%, en valeur.

En 2008, le Vietnam a détrôné l’Inde en tant que premier fournisseur de noix de cajou brut sur le marché américain, et a conservé sa place jusqu’à maintenant. L’an dernier, près de la moitié du volume de noix de cajou importé sur le marché américain venait du Vietnam. Les autres grands débouchés sont la Grande-Bretagne, le Canada, l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Australie et la Thaïlande.

Selon ​les données du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, ​entre janvier et août 2015, le pays a exporté 214.000 tonnes de noix de cajou pour 1,55 milliard de dollars (+8,4% en volume et +22% en valeur en glissement annuel). Une forte croissance a été observée sur la plupart des marchés importateurs. -CPV/VNA