Dans un atelier de production de chaussures. Photo: internet

Hanoï (VNA) - Les exportations du Vietnam aux Etats-Unis sont ​passées d'un milliard de dollars en 2001 à 38,46 milliards de dollars en 2016, et pourrait atteindre plus de 40 milliards de dollars en 2017, selon une information du ministère de l'Industrie et du Commerce.

Les Etats-Unis sont un grand marché d'import-export et d'investissement du Vietnam, a déclaré le président de la Chambre de commerce et d'industrie du Vietnam Vu Tien Loc lors du colloque intitulé "Perspectives du Vietnam et des Etats-Unis en 2017 et les années à venir", organisé récemment à Hanoï.

Les deux parties ont étroitement coopéré pour édifier un mécanisme de contact et de relations entre leurs entreprises, notamment en ​reliant les PME du Vietnam à la chaîne de distribution des Etats-Unis, a-t-il ajouté.

Les représentants d'entreprises américaines ont reconnu que les produits du textile et de l'habillement, les chaussures et les sandales, les produits agricoles, sylvicoles et aquicoles, les objets en bois... étaient potentiellement des exportations aux Etats-Unis. Selon eux, les PME du Vietnam contribuent pour une part importante à l'export.

Aujourd'hui, le Vietnam exporte aux Etats-Unis des produits du textile et de l'habillement, des sacs, des chaussures, des produits aquatiques, des objets en bois, de la noix de cajou, des produits électroniques, des téléphones portables...

Le textile et l'habillement ​est le premier secteur, qui a en outre l'ambition de réaliser en 2017 un chiffre d'affaires à l'export ​aux Etats-Unis de 12 milliards de dollars. ​Ces quatre premiers mois, le Vietnam a exporté ​dans ce pays pour 3,64 milliards de dollars​ représentant une croissance de 7,1% sur un an.

Concernant les chaussures, les exportations se sont ​établies à 1,51 milliard de dollars durant la même période, le Vietnam ayant dépassé l'Italie et l'Indonésie pour devenir le deuxième exportateur des Etats-Unis.

En outre, le Vietnam y exporte des crevettes surgelées, des pangasius, du café, de la noix de cajou, du poivre... ​Toutefois, les exportations de crevettes et de pangasius rencontrent des difficultés en raison des taxes anti-dumping imposées par les Etats-Unis.

Selon Joseph Damond, vice-président chargé des relations extérieures de Biotechnology Innovation.org, le Vietnam doit participer plus activement ​à la chaîne de commerce ​mondial.

Une vingtaine d'années après la normalisation des relations entre les deux pays, le Vietnam se classe 12e en termes d'export de produits et le 36e importateur des Etats-Unis. Le commerce bilatéral a augmenté de 25% par an en moyenne. En 2016, ​la balance commerciale était bénéficiaire de 29,7 milliards de dollars​ pour le Vietnam. -VNA