mardi 22 août 2017 - 08:51:48

Les exportations de riz parfumé repartent à la hausse

Imprimer

Actuellement, les exportations de riz parfumé du Vietnam sont en train de reprendre de la vigueur grâce à une forte demande des clients étrangers. Ce produit vietnamien est plus compétitif que celui d’autres grands producteurs que sont la Thaïlande et l’Inde.

Selon l’Association des vivres du Vietnam (VFA), les exportations nationales de riz parfumé s’animent, après une chute tant en volume qu’en valeur au début de l’année en raison d’une faible qualité. Les exportateurs nationaux ont mis l’accent sur les contrôles de la qualité permettant de vendre plus et à meilleur prix.

Hongkong (Chine), la Malaisie, Singapour et quelques pays d’Afrique sont très demandeurs en riz parfumé vietnamien, meilleur marché que ses homologues d’Inde et de Thaïlande. Le riz parfumé Jasmine du Vietnam est vendu au prix moyen de 535 dollars la tonne, contre 1.065 dollars et 1.515 dollars pour respectivement le riz parfumé Hom Mali de Thaïlande et le riz Basmati d’Inde.

Répondant au journal Saigontimes, Lâm Anh Tuân, directeur de la SARL Thinh Phat (province de Bên Tre), a confié : "ces derniers mois, les exportations de riz parfumé de notre société ont nettement augmenté par rapport à la même période de l’année passée. Nos clients principaux sont Hongkong (Chine), Singapour et quelques pays africains".

Pour sa part, Pham Thai Binh, directeur de la SARL Trung An (ville de Cân Tho), une grande société d’exportation de riz parfumé du delta du Mékong, a informé qu’"au premier trimestre, Trung An n’a réalisé un chiffre d’affaires à l’exportation que de 8 millions de dollars. Cependant, au 2e trimestre, ce chiffre a doublé. Nos produits s’exportent bien à Hongkong (Chine), en Malaisie et à Singapour au prix moyen de 600 dollars/tonne". - VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres