Photo : VNA

Ho Chi Minh-Ville (VNA) – Depuis l'année 2000, le Vietnam est le premier producteur et exportateur mondial de poivre avec 50 % du commerce mondial, a estimé le président de l’Association du poivre du Vietnam, Do Ha Nam.

Entre janvier et novembre de cette année, le pays a exporté 124.000 tonnes pour près de 1,2 milliard de dollars, soit, sur un an, ​un recul de 17 % en volume, mais une ​progression de 2,8 % en montant.

Le prix à l’export a atteint 9.528 dollars/tonne sur 11 mois (+20%). Selon les prévisions, les exportations de poivre ​de 2015 devraient atteindre 130.000 tonnes pour un chiffre d'affaires de 1,24 milliard de dollars.

La superficie nationale de poivrier ​était de 85.000 ha en 2014, ​avec un rendement moyen de 2,16 tonnes/ha. Cette année, elle devrait passer ​à 100.000 ha.

Cette culture a notablement contribué au développement économique national, ainsi qu'à l'a​mélioration ​du niveau de vie des populations du Tay Nguyen (Hauts Plateaux du Centre) et du Nam Bo Oriental. Actuellement, le poivre est l'une des cultures industrielles ​​ayant un fort rendement au Vietnam. Le poivre vietnamien est exporté dans plus de 100 pays et territoires.

En 2014, le pays a exporté environ 158.000 tonnes pour 1,2 milliard de dollars (+19,3% et +35,9%).

Pour augmenter la valeur de ce produit sur le marché mondial, il faudrait élaborer une stratégie de développement à long terme.

Dans les temps à venir, les producteurs chercheront à améliorer la qualité et augmenter la valeur ​d'exportation, à garantir la sécurité alimentaire, et à moderniser les usines de transformation.

Selon le plan de développement de l'industrie du poivre pour 2020 et sa vision pour 2030, le Vietnam développera cette culture selon les besoins du marché, notamment des importateurs. Il renforcera également l'application des hautes technologies et autres moyens d'élever la productivité, la qualité et la sécurité alimentaire... -VNA