dimanche 20 août 2017 - 09:23:02

Les exportations de café atteindraient 2 mds de dollars cette année

Imprimer

Cette année, les exportations de café pourraient atteindre 2 milliards de dollars contre 1,7 milliard en 2010.

D'après l'Association du café et du cacao du Vietnam (Vifoca), cette année, les exportations nationales de café ont le vent en poupe grâce à un marché mondial dynamique et à des cours élevés.

Actuellement, le café vietnamien représente 15% des parts du marché mondial. "L'an passé, le Vietnam est resté le 2e pays producteur et exportateur de café, après le Brésil", a affirmé Luong Van Tu, président de la Vifoca.

Néanmoins, d'après lui, la filière café doit faire face à de grands défis dans l'élévation de la valeur et de la qualité des graines. Pour développer cette industrie de manière durable, il faudra remédier à certains problèmes qui handicapent la filière.

D'abord, "dans les dix ans à venir, il est nécessaire de remplacer les vieux pieds de caféiers, qui composent 25-30% du total, car ils donnent des rendements insuffisants", a souligné Luong Van Tu.

Le responsable a proposé aussi de limiter les exportations à un million de tonnes de graines par an pour éviter une baisse des prix, ainsi qu'une collaboration étroite entre les planteurs et entreprises de transformation dans la culture, la transformation, la négociation des prix, etc.

Toujours d'après le président de la Vifoca, pour développer le marché du café, le ministère de l'Agriculture et du Développement rural élabore une Stratégie de développement durable d'ici 2020 et vision 2030. Elle sera soumise au gouvernement en fin d'année.

Donnant son avis sur cette stratégie, M. Tu a souligné la nécessité de viser certaines questions essentielles comme l'augmentation des superficies de caféiers arabica dans les régions montagneuses du Nord, par exemple les provinces de Son La, Diên Biên, Hoà Binh.

La Vifoca a proposé au gouvernement et à la Banque d'État du Vietnam de favoriser en terme de prêts bancaires les entreprises participant aux activités de stockage. Les entreprises domestiques, quant à elles, "devront renforcer les activités de promotion du commerce en Chine car dans ce pays le café vietnamien est très prisé par les jeunes consommateurs", a suggéré Luong Van Tu.

Les petites entreprises, du fait de leur envergure, devront orienter leurs investissements dans la transformation en vue de répondre aux besoins intérieurs.

Le pays compte actuellement plus de 140 entreprises exportatrices de café, qui prennent en charge l'achat, l'exportation et aussi la revente des graines à une vingtaine d'entreprises étrangères ayant des usines ou de bureaux de représentation au Vietnam.

Le pays encourage les investisseurs étrangers et domestiques à s'engager dans l'industrie de transformation des graines.-AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres