vendredi 18 août 2017 - 02:09:49

Les étudiants en énergie nucléaire exemptés de frais d’études

Imprimer

Les étudiants dans la filière nucléaire partant poursuivre leur cursus à l’étranger bénéficieront d’une exemption des frais d’études, de pension, ainsi que d’une assistance pour l’achat des billets d’avion, et une partie de leurs dépenses quotidiennes sera couverte.

Cette information a été communiquée lors d’une récente conférence sur l’orientation professionnelle à Dà Lat (Hauts plateaux du Centre) co-organisée par le ministère de l’Éducation et de la Formation (MEF) et le groupe Électricité du Vietnam (EVN).

«Le gouvernement prendra des politiques d’aide à la formation des ressources humaines dans le secteur du nucléaire. Concrètement, outre une exemption des frais d’études et des pensions, les étudiants à l’université ayant obtenu la mention bien ou mieux bénéficieront d’une aide financière de 2,5 fois le salaire minimum. Une somme de 1,5 fois du salaire minimum sera versée aux étudiants ayant obtenu la mention bien dans les IUT» , a souligné Ta Duc Thinh, chef du Département des sciences, des technologies et de l’environnement du MEF. «Par ailleurs, les étudiants dans le secteur du nucléaire de dernière année obtenant la mention bien ou assez bien au sortir de leur cursus seront l’objet d’un examen à l’issue duquel il sera décidé de les envoyer ou non effectuer un stage d’une durée de six mois dans les pays développés en matière de nucléaire civil» , a-t-il ajouté.

Selon l’EVN, les deux centrales nucléaires du pays à Ninh Thuân (Centre) nécessiteront pour leur bon fonctionnement environ 2.400 employés. Cependant, le pays compte à l’heure actuelle que six universités et un centre de formation dans ce domaine si spécifique.

Selon les prévisions, Rosatom, le groupe national russe de l’énergie atomique, organisera les 26 et 27 avril prochains un concours en ligne de physique intitulé «L’éducation de l’énergie nucléaire en Russie». Les meilleurs candidats seront ensuite soumis à un examen pour décider ou non de les envoyer poursuivre des études en Russie dans l’une des universités spécialisées dans ce domaine. - VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres