dimanche 20 août 2017 - 09:25:14

Les Etats-Unis jugent belliqueux l'acte de Chine en Mer Orientale

Imprimer

La récente implantation illégale de la plate-forme de forage Haiyang Shiyou - 981 par la Chine dans la zone économique exclusive et le plateau continental du Vietnam est un acte belliqueux qui cause une inquiétude profonde.

La déclaration a été faite par le secrétaire d'Etat américain John Kerry, devant la presse avant son entretien à Washington avec son homologue singapourien K. Shanmugan.

Selon le diplomate américain, l'un des problèmes les plus inquiétants est le défi de la Chine vis-à-vis de l'archipel de Hoang Sa (Paracels).

Il a dit: "Nous sommes particulièrement préoccupés. Tous les pays, qui sont engagés dans la navigation en Mer Orientale et en Mer de Chine orientale sont profondément préoccupés par cet acte agressif. Nous souhaitons voir être créé un Code de conduite en Mer Orientale. Nous souhaitons voir ce problème être résolu pacifiquement par la convention des Nations Unies sur le droit de la mer, par voie d'arbitrage, par tous les autres moyens, mais non par une confrontation directe et les actions belliqueuses".

Auparavant, un groupe de sénateurs américains, dont le président de la Commission des relations extérieures du Sénat Robert Menendez et le président permanent du Sénat Patrick Leahy ont donné une déclaration commune condamnant les actes menés par la Chine qui aggravent la tension en Mer Orientale.

Ces sénateurs ont incité leurs homologues à adopter une Résolution du Sénat réaffirmant le soutien du gouvernement américain à la liberté de la navigation en Asie-Pacifique, au règlement des différends territoriaux par voie diplomatique, afin de transmettre un clair message à la Chine.

Concernant cette affaire, le magazine américain "Forbes" a publié un article de Gordon G. Chang, auteur de nombre d'articles sur la Chine et l'Asie, précisant que la Chine a dépassé deux limites importantes.

Premièrement, c'est la première fois qu'elle implante une plate-forme de forage dans la zone maritime du Vietnam. Deuxièmement, c'est la première fois qu'elle recourt, de façon ouverte, à des navires de guerre pour protéger des navires civils, ce afin de déclarer sa souveraineté.

Pour protéger sa plate-forme implantée dans la zone maritime vietnamienne, la Chine a recouru à 80 navires d'escorte de toutes sortes, dont sept navires militaires. C'est un acte très dangeureux.

L'auteur a souligné que durant l'histoire, les Vietnamiens n'ont jamais été domptés, même par son "géant voisin" au comportement très agressif. En imposant "la ligne des neuf tronçons", la Chine souhaite accaparer des zones maritimes des pays voisins. La Chine ne s'arrêtera pas jusqu'au moment où elle sera empêchée. Seul le Vietnam, semble-il, peut le faire. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres