jeudi 17 août 2017 - 18:42:43

Les entreprises veulent mettre la morosité derrière elles

Imprimer

 Le mois dernier, le Vietnam a recensé 570 dissolutions et 3.020 cessations d’activités temporaires, soit un recul respectif de 27% et de 15% sur avril. Par ailleurs, les reprises d’activité se sont élevées à plus de 500, et depuis le début de l’année, à 8.792.

En mai dernier, le pays a enregistré plus de 7.200 créations d’entreprises, pour environ 33.000 milliards de dôngs de capitaux enregistrés. Sur les cinq premiers mois de l'année, la création d’entreprises a augmenté de près de 5% en variation annuelle, mais, point important, cette progression résulte de ce seul mois de mai après quatre mois consécutifs de recul.

« En cette conjoncture économique, ces données sont révélatrices », affirme le Docteur Cao Sy Kiêm, ancien gouverneur de la Banque d’État et président de l’Association des petites et moyennes entreprises (PME) du Vietnam.

Il estime que la Résolution N°2 du gouvernement portant sur les mesures de règlement des difficultés dans les secteurs de la production et de la commercialisation, entrée en vigueur le 1 er janvier dernier, a d’ores et déjà porté ses fruits.

En effet, ces trois premiers mois de l’année ont vu une diminution des créations d'entreprises de 14% en glissement annuel, puis de 1,2% en avril, avant de repartir à la hausse en mai. Un bilan assez optimiste peut être fait également concernant les cessations d’activités temporaires qui ont suivi une évolution inverse, dont l’augmentation de 26% lors du premier trimestre est descendue ensuite à 17% en avril, même si pour ces cinq mois, elle reste supérieure de 13% par rapport à celle de la même période de l’année dernière.

Selon le rapport présenté à l’Assemblée nationale par le gouvernement, de janvier à avril, 8.300 entreprises ayant cessé temporairement leur activité en 2012 ont repris leur exploitation, soit un taux de 2.000 par mois, majoritairement dans les secteurs de la manufacture et de la transformation industrielle.

La confiance des entreprises revient graduellement grâce aux mesures effectives de cette résolution gouvernementale, dont il faut noter que leur application a été quelque peu retardée durant les deux premiers mois de l’année en raison de la nouvelle année lunaire. Ce qui souligne d’autant plus leur efficacité depuis mars, puisque les résultats sont encourageants, souligne Cao Sy Kiêm. D’où un grand espoir d’un renforcement de l’activité économique des secteurs précités dans le courant du deuxième semestre, ce qui réduira la pression au regard des objectifs du plan quinquennal de développement socioéconomique pour la période 2011-2015. - VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres