mardi 27 juin 2017 - 22:41:54

Les entreprises bénéficieront de davantage d’assistance dans leurs activités

Imprimer

Hanoï (VNA) -  Le ministère de l’Industrie et du Commerce a approuvé pour cette année 199 projets de promotion du commerce à l’échelle nationale, d’un coût total de plus de 90 milliards de dôngs. Par rapport aux investissements effectués en 2016, cela représente une augmentation de 3 milliards de dôngs. 

Un stand vietnamien lors de la Foire mondiale des produits aquatiques, en juin 2016 en Belgique. Photo: Huong Giang/CVN

L’année dernière, le ministère de l’Industrie et du Commerce a mis en œuvre 182 de tels projets, représentant un investissement de 90 milliards de dôngs d’investissement réalisé en quatre phases. En 2017, près de 200 projets d’un coût de 93 milliards de dôngs d’investissements seront réalisés pour une promotion du commerce effective en termes de développement des marchés d’export et de diversification des exportations.

La priorité revient aux pays ayant convenu d’un accord de libre-échange avec le Vietnam, notamment le Japon, la République de Corée, l’Union européenne - en particulier la France, l’Allemagne, la Belgique, l’Italie et la Pologne, outre la Communauté économique de l’ASEAN ou AEC (dont le Laos, le Cambodge et le Myanmar), la Chine et les États-Unis. Au Vietnam, ils auront pour but le développement des marchés ruraux et frontaliers dans les localités en difficulté, afin d’amplifier le mouvement «Les Vietnamiens consomment vietnamien».

Depuis le début de l’année, grâce à la promotion du commerce, plus de 4.700 entreprises ont reçu des commandes à l’export d’une valeur de près de 168 millions de dollars, soit l’équivalent de 3.800 milliards de dôngs environ.

Renouveler les méthodes pour bien conquérir le marché

2016 est une année record en termes d’exportations pour les entreprises du secteur de la noix de cajou avec 3,1 milliards de dôngs. Parmi les nombreux facteurs de ce succès, «il y a les programmes de promotion du commerce qui ont joué un rôle de catalyseurs», fait remarquer Dang Hoàng Giang, secrétaire général de l’Association de la noix de cajou du Vietnam (VINACAS). L’homme d’affaire ajoute que les débouchés sont passés de 30 à plus de 90 durant 2016.

Cependant, selon quelques entreprises, ces derniers temps, la promotion du commerce se résume, pour l’essentiel, à l’organisation de foires ou d’expositions. Il nous faut nous renouveler, conclut le vice-ministre de l’industrie et du commerce Trân Quôc Khanh. «Il est nécessaire de former nos entreprises domestiques à des méthodes de promotion du commerce efficace. Comme avec la Suisse, par exemple, avant d’envoyer des entreprises participer à une foire ou à une exposition, les meilleures sont sélectionnées sur la base de leurs capacités à organiser des stands», explique-t-il. -CVN/VNA

 

Vos commentaires sur cet article ...
Autres