Les coûts de production et d’affaires, le contrôle et l’inspection, l’investissement dans l’agriculture et les zones rurales, font partie des préoccupations des entreprises. Photo : Hông Nhung/VNA

 

Hanoi (VNA) - De nouvelles dispositions viennent d’être adoptées pour stimuler le secteur privé. Au menu des annonces : faciliter l’accès aux crédits et au marché, et de multiples simplifications administratives.

Le gouvernement a promulgué la semaine dernière une résolution sur le soutien et le développement des entreprises d’ici 2020. Selon cette dernière, le Vietnam vise à établir une communauté d’entreprises compétitives et poursuivant un développement durable. D’ici 2020, au moins un million d’entreprises verra le jour.

Le secteur privé contribuera à hauteur de 49% au Produit intérieur brut et ses investissements représenteront près de la moitié de l’investissement national. La résolution a fixé l’objectif de perfectionner l’institution, de créer un environnement de l’investissement favorable au développement des entreprises pour qu’ils puissent devenir un moteur de l’économie nationale. De nombreuses assistances aux entreprises sont proposées, notamment l’accélération des activités du Fonds de développement des PME, du Fonds national de rénovation technologique et des fonds privés. La résolution comprend six mesures majeures, portant sur les formalités administratives, la création d’un environnement d’affaires favorable pour les entreprises, la garantie de la liberté de commerce d’entreprise, l’égalité dans l’accès aux ressources et aux opportunités d’affaires, la réduction des dépenses des entreprises et, enfin, la protection des droits et intérêts de ces acteurs économiques.

La résolution met l’accent sur la réforme administrative pour faciliter les activités. Elle mentionne l’organisation pour chaque semestre d’un dialogue ouvert entre entreprises et investisseurs et les présidents des comités populaires provinciaux et municipaux, la création d’une assistance en ligne sur le site web des villes et des provinces. Il est devenu impératif d’accélérer l’application du Plan global de la réforme administrative pour la période 2011-2020 et le Plan de la réforme administrative pour la période 2016-2020. La réforme administrative doit être mise en oeuvre parallèlement à l’aménagement de l’e-gouvernement. La résolution propose la réduction de l’impôt sur le revenu individuel dans certains secteurs comme les technologies de l’information, l’agriculture high-tech, la transformation des produits agricoles.

Pour soutenir les entreprises, les ministères et secteurs sont autorisés à développer des pistes pour simplifier les formalités en matière foncière et pour emprunter de fonds, faciliter la consommation des produits des entreprises, examiner les planifications de développement des secteurs et de leurs produits et enfin, réduire les dépenses des entreprises. Les ministères et les secteurs se sont engagés à traiter rapidement les demandes des entreprises, à créer des conditions avantageuses pour les activités de production et d’affaires, ainsi qu’à réaliser des actions spécifiques pour désamorcer les difficultés des entreprises.

Cette résolution concerne tous les types d’entreprises quelle qu’elles soient issues de l’investissement étranger, public ou privé. Le gouvernement considère d’ailleurs que les entreprises privées participent à la compétitivité et à l’indépendance de l’économie nationale.

Entreprises, moteurs de l’économie

Selon le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam (VCCI), Vu Tiên Lôc, cette résolution vise à renforcer la confiance des entreprises. Il insiste sur l’application des 300 propositions et recommandations évoquées lors de la récente rencontre entre le Premier ministre et des entreprises, ainsi que sur l’objectif de créer d’ici 2020 au moins un million d’entreprises. Ce projet devrait également permettre le développement des entreprises existantes et l’accélération de la restructuration des entreprises publiques.

«Les sociétés souhaitent que le gouvernement adopte un programme d’action pour promouvoir le développement des entreprises durant tout ce mandat. Elles souhaitent également que le gouvernement maintienne la stabilité macro-économique et l’inflation à 4%, comme le stipule une résolution de l’Assemblée nationale. Parallèlement, le gouvernement doit lancer des réformes pour que le Vietnam devienne l’un des quatre pays de l’ASEAN ayant l’environnement le plus favorable aux entreprises», déclare Vu Tiên Lôc. Et d’ajouter que le gouvernement devrait aussi accélérer la mise en place des lois sur l’entreprise et sur l’investissement. Les entreprises souhaitent enfin que le gouvernement présente à l’Assemblée nationale une loi sur l’assistance aux PME.

De son côté, Nguyên Thi Nguyêt Huong, présidente du Conseil d’administration de la société Holdings Vietnam, l’accélération de la réforme administrative serait utile pour aider les entreprises à réduire la durée des formalités et les frais inopinées, ce qui permettrait de baisser les prix des produits. «Il est essentiel de concevoir un programme d’accompagnement des entrepreneurs, notamment les jeunes qui débutent», souligne-t-elle.

La Résolution du XIIe Congrès national du Parti communiste vietnamien affirme que le secteur privé est l’un des moteurs essentiels de l’économie du pays. Les entreprises espèrent quant à elles que leurs souhaits seront satisfaits lors de la prochaine rencontre avec le gouvernement, afin de pouvoir contribuer encore davantage au développement économique.-CVN/VNA