vendredi 18 août 2017 - 10:18:13

Les enfants aussi veulent jouer un rôle contre les risques naturels

Imprimer

Les enfants peuvent et doivent jouer un rôle essentiel dans la réduction des risques de catastrophe, a affirmé jeudi, lors de la 4e session de la Plateforme mondiale de réduction des risques de catastrophe qui se tient depuis le 21 mai à Genève, un panel d'enfants originaires de régions particulièrement exposées à la survenue de désastres.

Des enfants de l'Éthiopie, du Japon, du Vietnam, du Cambodge, du Lesotho, de la Norvège et du Royaume-Uni ont ainsi partagé leurs expériences et souvenirs et souligné le rôle important que les enfants peuvent jouer dans la réduction des risques de catastrophe, selon le site de l’ONU.

Des représentants des gouvernements, des donateurs et des membres d'organisations internationales participaient à ce panel, dont les conclusions ont fait l'objet d'un communiqué du Bureau des Nations unies pour la réduction des risques de catastrophe.

Les enfants touchés par des désastres avaient déjà rappelé leurs priorités dans la «Charte des enfants pour la réduction des risques de catastrophe», adoptée lors de la session précédente de la Plateforme mondiale en 2011.

Elles incluaient notamment le droit à des écoles sûres et des cours sans interruption, le droit à la protection avant, pendant et après les catastrophes, le droit d'accès à l'information nécessaire et le droit à la sécurité des infrastructures.

La réduction des risques devrait faire partie des enseignements dispensés à l'école, ont continué les enfants, ajoutant que lorsque les enfants savent quoi faire en cas de désastre les pertes et les dommages peuvent en être diminués.

Enfin, le panel a fait remarquer que les enfants les plus vulnérables étaient ceux qui vivaient dans les zones les plus reculées, n'allaient pas à l'école et n'avaient pas accès à l'information. Les moins de 18 ans représentent environ 30% de la population mondiale. - VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres