La chargée d'affaires de l'ambassade colombienne Claudia Zambrano (droite), lors de la séance de travail avec les autorités de Son La. (Photo: VNA)
 

Son La (VNA) - Des diplomates étrangères au Vietnam ont exprimé leur espoir de renforcer leur coopération avec la province montagneuse du Nord de Son La, lors de leur visite dans cette localité le 12 décembre.

La vice-présidente de l'Assemblée nationale (AN) Tong Thi Phong et plusieurs députés de l’AN ont également rejoint la délégation.

Lors d'une séance de travail avec la délégation, le secrétaire du Comité provincial du Parti, Hoang Van Chat, a ​déclaré que Son La s'est toujours efforcée de gérer et d’exploiter efficacement les investissements. Il a créé le meilleur environnement possible pour la mise en œuvre de 55 centrales hydroélectriques. Leur production est estimée à 11,9 milliards de kWh à l'heure actuelle, représentant 7,39% de la production totale du Vietnam.

De nombreuses avancées ont également été réalisées dans l'agriculture, a-t-il précisé, ajoutant que 86 produits agricoles de 41 entreprises et coopératives de Son La ont ​la certifi​cation de bonne pratique agricole vietnamienne (VietGAP). Environ 13.150 familles locales cultivent 12.400 hectares de caféiers et ont construit une marque bio de café Arabica, a-t-il noté.

Les diplomates étrangers se sont dits impressionnés par les recettes budgétaires locales cette année, de 3.890 milliards de dongs (près de 172 millions de dollars), soit 600 milliards de dongs de plus par rapport à 2015. La hausse du taux de croissance du ​PIB local devrait atteindre plus de 9% en dépit des impacts du froid intense ​du début de l'année 2016.

Ils ont déclaré qu'ils s'attendent à une coopération étroite avec le gouvernement vietnamien en général et Son La en particulier, notamment dans le développement agricole durable, l'éducation et la main-d'œuvre qualifiée afin d'augmenter les revenus des résidents locaux et la compétitivité de la province.

La vice-présidente Tong Thi Phong a demand​é aux autorités de Son La de fournir des conditions favorables aux investissements étrangers, ​notamment dans l'éducation,  l'hydroélectricité et les exportations agricoles.

Elle a esp​ér​é qu'avec la coopération du gouvernement colombien, le café local serait exporté dans un proche avenir. Elle a également demandé au gouvernement australien d'octroyer plus de bourses aux étudiants de l'Université d​u Tay Bac, basée à Son La, en particulier aux étudiantes  défavorisées et issues des minorités ethniques. -VNA