jeudi 23 mars 2017 - 17:15:33

Les ALE permettent à augmenter des exportations en 2017

Imprimer

Hanoï (VNA) - Selon les spécialistes, le Vietnam pourrait réaliser un chiffre d’affaires à l’export plus élevé cette année, et ce, suivant le chef adjoint du Département d’import-export du ministère de l’Industrie et du Commerce, Trân Thanh Hai, en raison des accords de libre-échange auxquels le Vietnam est partie.

En 2016, le Vietnam a réalisé 175,9 milliards de dollars d’exportations.
En 2016, le Vietnam a signé de nombreux accords de libre-échange (ALE) bilatéraux et multilatéraux. Il a finalisé celui avec l’Union européenne (UE) et participe aux négociations d’un partenariat économique régional intégral, le RCEP, ainsi que de deux autres accords avec Israël, Cuba, outre un accord entre l’ASEAN et Hongkong (Chine). Les ALE et RCEP ont un rôle important pour renforcer les exportations nationales.

Toujours selon M. Hai, en dehors de rechercher de nouveaux débouchés, le renforcement des exportations de produits de forts potentiels commerciaux est indispensable. «Il y a 5 ans, personne ne pensait que le Vietnam deviendrait un centre mondial de fabrication de téléphones portables, et c’est pourquoi nous devrons continuer de nous intéresser au développement de secteurs prometteurs», analyse-t-il.

Pham Tât Thang, conseiller de haut rang de l’Institut de recherche sur le commerce du ministère de l’Industrie et du Commerce, affirme que dans le processus d’intégration au monde, l’application de nouvelles technologies a un rôle clé à jouer pour améliorer la qualité comme la compétitivité des produits vietnamiens.

Une fois les ALE en vigueur, les barrières commerciales de nature fiscales tomberont, mais les autres demeureront, voire se développeront davantage. Et, sur ce point, les entreprises vietnamiennes devraient chercher à comprendre les politiques de leurs débouchés en matière d’import.

Environ 175,9 milliards de dollars d’exportations en 2016

Les exportations de fruits et légumes ont connu l’année dernière une forte croissance de 30%.

L’année dernière, le chiffre d’affaires à l’export s’est élevé à 175,9 milliards de dollars, soit une croissance annuelle de 8,6%, a déclaré le chef adjoint du Département de l’import-export du ministère de l’Industrie et du Commerce, Trân Thanh Hai, les téléphones portables et leurs accessoires en tête avec 34,5 milliards pour plus de 14,4%.

Selon Pham Tât Thang, conseiller de haut rang de l’Institut de recherche sur le commerce du ministère de l’Industrie et du Commerce, beaucoup d’exportations nationales dépendent d’un trop faible nombre de marchés ou d’entreprises étrangères ayant investi au Vietnam, sans compter les aléas qui en résultent. Ainsi, le retrait de la commercialisation du Samsung Galaxy Note 7 dans le monde entier a eu une incidence directe sur le chiffre d’affaires à l’export.

Parmi les produits agricoles, les exportations de fruits et légumes ont connu une croissance de 30% en un an et, selon les prévisions, elles devraient augmenter plus fortement cette année.

La qualité du riz exporté a baissé, pour sa part, de 25,7% comparé à l’an précédent.

Dans le secteur du textile et de l’habillement, 2016 a été l’année la plus difficile de ces 10 dernières années. «Notre croissance s’est établie à près de 3,3% en 2016, contre plus de 10% lors des neuf dernières années, et notre chiffre d’affaires à l’export, à environ 23,6 milliards de dollars», informe Vu Duc Giang, président de l’Association du textile et de l’habillement du Vietnam.

«Afin que les entreprises vietnamiennes puissent augmenter leurs exportations, l’État devrait créer un environnement d’affaire plus avantageux et soutenir de plus en plus l’application de nouvelles technologies», affirme Phan Tô Uyên, de l’École supérieure d’économie nationale. -CVN/VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres