jeudi 17 août 2017 - 06:54:30

Les 40 ans de la libération du Sud célébrés en France, en Hongrie Les 40 ans de la libération du Sud célébrés en France, en Hongrie

Imprimer

Le 40e anniversaire de la libération du Sud et de la réunification nationale (30 avril 1975) a été célébré solennellement le 27 avril au siège de l’ambassade du Vietnam à Paris (en France).

L’ambassadeur du Vietnam en France Nguyên Ngoc Son a passé en revue les pages glorieuses de l’histoire nationale dans la longue et difficile résistance contre les Américains, marquée par les grands sacrifices de compatriotes et de soldats pour reconquérir l’indépendance et la réunification du pays.

Il a mis en exergue la signification de l'offensive générale et de l’insurrection du printemps 1975, dont l'apogée fut la Campagne historique de Hô Chi Minh qui a mis fin à 30 ans de guerre acharnée, ouvrant l’ère de l’indépendance, de la liberté et du développement pour le pays. "C'est cette aspiration à la réunification et à la paix qui a constitué la force à l’origine de cette victoire éclatante", a-t-il souligné.

«Cette victoire du 30 avril 1975 est gravée dans l’histoire contemporaine par l'impact qu'elle a eu, parce qu’elle est devenue une source d’encouragement pour beaucoup d’autres peuples dans leur lutte pour l’indépendance, l’autodétermination, la libération de l’Homme, la démocratie, la justice et le progrès social. Ainsi, le Vietnam, dont la devise guidant la lutte est +Rien n’est plus précieux que l’indépendance et la liberté+, devenait un exemple de l’héroïsme», a-t-il précisé.

Le diplomate a indiqué aussi que la victoire du Printemps 1975 est aussi celle de l’amitié et de la solidarité internationale, celle des forces progressistes éprises de paix de par le monde qui avaient apporté leur ferme soutien à la cause de libération nationale du peuple vietnamien.

Il a rendu ainsi un hommage particulier à des amis du monde entier - dont les amis français - qui sont toujours restés solidaires du peuple vietnamien dans ce combat épuisant mais héroïque. «C'est grâce à votre forte mobilisation, votre soutien indéfectible, votre fidélité à notre cause que la paix a été rétablie au Vietnam», a-t-il fait remarquer.

S’adressant à la communauté vietnamienne, l’ambassadeur Nguyên Ngoc Son a indiqué que dans la lutte pour la libération et la réunification nationale, la communauté des Vietnamiens en France vivait au même rythme que la Patrie en lui apportant soutien matériel et moral. La paix retrouvée, elle demeure toujours unie et attachée au pays des ancêtres, continuant à accompagner le développement et l’intégration internationale du Vietnam par leur amour, par leur immense potentiel en termes de matière grise, de ressources. Les Vietnamiens de l'Hexagone sont devenus ainsi un véritable vecteur de l’amitié et de la coopération entre le Vietnam et la France.

Dans son allocution, l’ambassadeur a également fait le point des performances remarquables réalisées par le Vietnam depuis la réunification nationale, notamment depuis l’œuvre de Renouveau entamée en 1986. Selon lui, ces succès ont permis au Vietnam de relever les défis générés par un long embargo et une économie au bord de la faillite, et parvenir à transformer profondément le pays et à lui donner une stature internationale plus élevée.

Ensuite, M. Jacques Chevalier, coopérant du collège Colette à Saigon en 1975, un témoin de la libération de Saigon, a présenté les images documentaires qu’il a filmées grâce à une caméra amateur sur les chars entrant dans le centre de la ville, avec la population dehors, en liesse, accueillant les troupes libératrices.

Au nom de la communauté des Vietnamiens en France, M. Nguyen Van Bon, membre du Haut Conseil consultatif de l’Union générale des Vietnamiens de France (UGVF), a exprimé les sentiments des Vietnamiens vivant loin du pays d'origine pendant les années de guerre et la joie - mêlée de larmes de soulagement - le jour de la victoire. Sentiments qu'il a résumés en une seule phrase : «Une longue nuit se terminait et un nouveau jour se levait».

Au nom des générations nées après 1975, Lêu Dang Hoai, un ingénieur de 27 ans, vivant actuellement à Paris, a fait part de son bonheur de vivre dans la paix et de sa reconnaissance à l'égard des générations précédentes qui n'ont pas hésité une seconde à sacrifier leur vie pour que le Vietnam soit libre et indépendant. D’après lui, l’histoire glorieuse du pays constitue un moteur qui guide la jeune génération dans les études et le travail afin de construire un Vietnam plus beau et plus moderne, comme l'appelait de ses voeux le président Ho Chi Minh.

A cette même occasion, au nom du ministre vietnamien des Affaires étrangères et du président du Comité national des Vietnamiens de l’étranger, l’ambassadeur Nguyen Ngoc Son a remis des Certificats d’honneur et de mérite à certains de ses compatriotes pour leurs contributions importantes durant la dernière période au développement de la communauté, à l’édification et à la défense de la Patrie.

Peu auparavant, l’ambassade du Vietnam en Hongrie, en coopération avec l’Association d’amitié Hongrie-Vietnam, l’Association des Vietnamiens en Hongrie et le Comité de communication de l’Association des vétérans de guerre en Hongrie a solennellement célébré le 40 e anniversaire de la victoire du Sud et de la Réunification du pays en présence des représentants des organisations et des autorités locales à Budapest, ainsi que de la diaspora. - VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres