Hà Tinh (VNA) - Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a déclaré lundi 24 juillet dans la province de Hà Tinh que l’aciériste taïwanais Formosa, à l’origine de l’immense pollution marine en 2016 dans le Centre, doit considérer la question d’environnement comme vitale pour son complexe sidérurgique dans cette localité.
 
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc à la Sarl de sidérurgie Hung Nghiêp Formosa Hà Tinh, le 24 juillet dans la province de Hà Tinh. Photo : VNA

Le projet de Formosa à Hà Tinh, doté d’un capital de plus de 11 milliards de dollars, est le plus grand projet d’investissement étranger jamais entrepris au Vietnam, a-t-il indiqué lors d’une séance de travail en présence des autorités ministérielles, locales, et du président du groupe Formosa, William Wang.

Mais ce projet est aussi responsable du plus grand incident environnemental jamais survenu au Vietnam, a poursuivi le chef du gouvernement qui allé inspecter en personne la zone de traitement des eaux usées de la Sarl de sidérurgie Hung Nghiêp Formosa Hà Tinh et ses chaînes de production.

En avril 2016, des violations et des erreurs dans le processus de construction de l’usine Formosa ont provoqué l’immense pollution qui a causé la mort des millions de poissons et de crustacés à Hà Tinh, Quang Binh, Quang Tri et Thua Thiên- Huê, portant un coup sévère au secteur de la pêche.

L’aciériste taïwanais a reconnu sa responsabilité et versé 500 millions de dollars de dédommagement. Il a demandé pardon au gouvernement et au peuple vietnamiens et s’est engagé à ne pas laisser se reproduire d’autres infractions à la loi sur l’environnement et les ressources en eau.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a noté que Formisa a reconnu sa faute, pris des mesures de réparation de manière sérieuse, installé des équipements de traitement environnemental sophistiqués.

Ces faits montrent la volonté de l’investisseur et affirment le point de vue du gouvernement et de diverses administrations qui consiste à créer des conditions favorables au succès des entreprises, a-t-il indiqué.

Le ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement Trân Hông Hà a affirmé que l’environnement maritime des provinces de Hà Tinh, Quang Binh, Quang Tri et Thua Thiên-Huê est désormais sain pour la baignade, les sports nautiques, l’aquaculture et la conservation aquatique.

Se disant persuadé que Formosa fera valoir son sens de responsabilité et augmentera sa capacité de production, le chef du gouvernement a souligné que de telles infractions, si elles se produisent à nouveau, entraîneront inélutablement la fermeture de l’usine.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé au ministère de la Santé de publier dans l’espace de 15 jours les normes de qualité des produits maritimes exploités par la pêche de grands fonds dans l’hameau de Hai Thanh, commune de Ky Loi, cité municipale de Ky Anh, province de Hà Tinh. – VNA