L'empereur japonais Akihito et l'impératrice Michiko regardent un spécimen exposé au Musée de la Biologie à Hanoi (Photo: VNA)


Hanoi (VNA) - L'empereur japonais Akihito et l'impératrice Michiko ont visité le 2 mars le musée de la biologie de l'Université nationale de Hanoi où sont conservés des spécimens de gobie (Glossogobius sparsipapillus) et de poulet Onagadori, cadeaux de la famille royale japonaise.

En 1976, dans le cadre des études de l'empereur Akihito sur les poissons au Vietnam, une nouvelle espèce de gobie (Glossogobius sparsipapillus) a été découverte dans la rivière Cân Tho (delta du Mékong). Un spécimen de Glossogobius sparsipapillus a été offert au musée zoologique de l'Université  de Hanoi (aujourd’hui, mussée de la biologie de l’Université des sciences naturelles de l'Université nationale de Hanoi).

L'onagadori est une race antique de poule domestique originaire de la préfecture de Kochi au Japon. Le spécimen de cette race japonaise a été offert au musée par le prince Akishino le 17 août 2012.

A côté des spécimens offerts par la famille royale japonaise, l'empereur Akihito et son épouse ont manifesté leur intérêt pour d’autres spécimens de diverses espèces animales et végétales présentées au musée, en particulier les espèces rares.

Fondé en 1926 par la Faculté de Biologie de l'Université de Hanoi, qui est maintenant l'Université des Sciences Naturelles de l'Université Nationale de Hanoi, le Musée de la Biologie était le premier en son genre en Indochine.

Faisant partie actuellement du système des Musées de la nature du Vietnam, il préserve des centaines de milliers de spécimens d'animaux et de plantes recueillis depuis la fin du XIXe siècle, y compris ceux provenant de différentes régions du monde, cadeaux des chefs d'État, des scientifiques et des musées étrangers. -VNA