Le Premier ministre singapourien Lee Hsien Loong. Photo: VNA
Singapour (VNA) - Lors d’une réunion le 19 novembre dans la capitale péruvienne Lima avec des dirigeants de onze pays concernant l’Accord de partenariat transpacifique (TPP),  le Premier ministre singapourien Lee Hsien Loong a annoncé que son pays allait modifier quelques lois, ​de sorte d'accélérer la ratification du TPP en 2017.

Soulignant la signification économique et stratégique du TPP pour le développement de l’Asie, Lee Hsien Long a apprécié les efforts du Japon et de la Nouvelle-Zélande, qui ​suivent les procédures nécessaires pour la ratification du TPP.

"Cet accord de commerce établira une norme élevée pour les futures accords commerciaux régionaux tout en favorisant la prospérité, la sécurité et la stabilité de la région", a-t-il souligné.

Le Premier ministre singapourien a également appelé les dirigeants de ces pays à poursuivre une vision à long terme pour le TPP.

Les négociations sur le TPP ont été achevées en octobre 2015. Pour que cet accord commercial puisse entrer en vigueur, il doit être ratifié au plus tard en février 2018 par au moins six pays, représentant 85% du PIB de douze pays membres. -VNA