mercredi 16 août 2017 - 19:59:28

Le VN appelle à la coopération pour le développement durable

Imprimer

"Remédier aux effets du changement climatique, suivre les modèles économiques verts, promouvoir l'alliance régionale dans l'intégration internationale sont les solutions importantes afin que l'Asie s'oriente vers le développement durable".

C'est ce qu'a affirmé Nguyen Van Giau, gouverneur de la Banque d'Etat du Vietnam, lors de la conférence des gouverneurs intitulée "Asie 2050, poursuivre la croissance, la durabilité et la prospérité" et inscrite dans le cadre de la conférence annuelle de la Banque asiatique de développement (BAD), laquelle joue un rôle important dans l'exécution des initiatives pour amoindrir et régler les effets du changement climatique mondial ainsi que dans la prévention de tous les autres fléaux redoutés dans l'avenir.

Il a également souligné le fait que les gouvernements et la population devraient se mettre au diapason dans la poursuite des modèles économiques verts et durables, en insistant particulièrement sur l'amélioration des connaissances de la population à ce propos.

S'agissant de l'ouverture au commerce international de l'Asie, il a affirmé son soutien pour la diversité dans l'intégration internationale, dont la priorité donnée à la promotion de l'alliance régionale, afin de réduire les effets néfastes de la mondialisation.

Les résultats d'une étude menée par la BAD montrent que selon les scénarios de développement de l'Asie, le Vietnam, une économie ouverte dont les échanges commerciaux bilatéraux atteignent une valeur estimée à 150% de son PIB en 2010, est lié étroitement au développement de l'Asie et bénéficie beaucoup de la croissance de cette région.

Cela affirme l'option et l'orientation pertinente du Vietnam dans l'intégration active à l'économie régionale et mondiale.

"Avec des potentiels et des efforts en matière de réformes, des politiques et des orientations de développement raisonnables, je suis convaincu que l'Asie pourra entretenir une croissance forte et durable pour devenir l'une des économies de premier plan du monde en 2050", a souligné M. Nguyen Van Giau.

Lors de ce colloque, les participants ont abordé le rapport "Asie en 2050 - Edifier un siècle de l'Asie" et affirmé que cette dernière pourrait devenir une région prospère au milieu de ce siècle, soulignant toutefois que sa croissance n'était pas prédestinée.

Ce rapport mentionne six moteurs de transformation dans la région que sont le progrès technique, l'accumulation des capitaux, la démographie et la population active, l'émergence d'une classe moyenne forte, la réduction des impacts du changement climatique et la révolution des communications. -AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres