Nam Dinh (VNA) - Le petit village de Hành Thiên situé dans la province de Nam Dinh, au sud de Hanoï, a été fondé il y a 600 ans. Véritable rubis architectural, il est aussi réputé pour la tradition studieuse de ses habitants.

Photo: dulichhoamy.com
Le village de Hành Thiên est situé à une heure en voiture de Nam Dinh, chef-lieu de la province du même nom. Bordé par le fleuve Rouge et la rivière Ninh Cơ, ce village de caractère a la forme d’une carpe dont la tête est tournée vers la mer et les habitations des villageois disposées le long de son  corps. Il est divisé en 14 hameaux, tels les 14 rayons de la carpe, distants de 60 mètres. La tête de la carpe héberge le sanctuaire du génie tutélaire du village. Le puits est considéré comme les yeux du poisson. La maison communale, le temple dédié au fondateur du village et le marché ont été bâtis au centre, sur le ventre du poisson.
La pagode de Keo Hành Thiên. Photo: dulichhoamy.com
Sur la queue de la carpe, soit à l’entrée du village, on trouve deux pagodes dont celle de Keo Hành Thiên, qui est la sœur jumelle de celle située dans la province voisine de Thai Binh. Le plan d’aménagement du village de Hành Thiên et l’organisation de ses axes de circulation ont été pensés de manière rationnelle par les ancêtres, explique Pham Hùng Cuong, du département d’Architecture, de l’Ecole du génie civil :

«Souvent, chaque village prenait sa forme en une trentaine, voire une cinquantaine d’années. C’est pour cette raison que dans la plupart des villages du Delta du fleuve Rouge, les ruelles se sont formées ​progressivement, à la manière d'un squelette de poisson. Mais dans le village de Hành Thiên, tout a été pensé avec logique dès l’origine. »

Le village est entouré d’un canal artificiel et de voies de circulation attenantes, toutes ses maisons sont orientées vers le Sud-Est.

«Des rigoles ont été creusées autour du village pour évacuer l’eau vers le canal. Ils remplacent les bassins à l’intérieur du village. Ce système facilite l’entrée et la sortie de l’eau et n’a jamais posé aucun problème jusqu’à aujourd’hui», ajoute Pham Hùng Cuong.
Photo: dulichhoamy.com

Marcher le long des rives du canal apporte quiétude et sérénité.

«C’est la première fois que je visite le village de Hành Thiên. J’ai eu l’agréable surprise de découvrir des ruelles et des maisons d’habitations pittoresques. C’est une visite riche d’histoire », nous dit Lê Thi Luyên, étudiante en troisième année à l’Ecole polytechnique de Hanoï.

Le village Hành Thiên est un témoignage extraordinaire d’urbanisme et de l’ingéniosité de nos ancêtres. Avec ses  rangées de maisons droites, ses routes dessinées impeccablement et ses haies de saules bordant le canal autour du village, c’est une visite à ne surtout pas manquer. -VOV/VNA