jeudi 29 juin 2017 - 09:06:27

Le Vietnam surveille de près le meurtre de la fillette Lê Thi Nhât Linh

Imprimer

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères Lê Thi Thu Hang. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - "L'ambassade du Vietnam au Japon maintient des contacts avec les organes japonais compétents et suit de très près l'affaire du meurtre de la petite fille vietnamienne Lê Thi Nhât Linh, dans la préfecture de Chiba, pour que le coupable soit jugé bientôt".

C’est ce qu’a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang, lors d'une conférence de presse périodique le 20 avril à Hanoï sur l’évolution de l'enquête.

"Les organes japonais compétents continue d’enquêter, de clarifier les actions relatives au suspect dans l’affaire afin de bientôt traduire le coupable en justice", a-t-elle déclaré.

La police japonaise a arrêté un homme de 46 ans, nommé Shibuya Yasumasa, le matin du 14 avril. Selon la police de la préfecture de Chiba, il s'agit du voisin de la famille de Nhât Linh. Son ADN a été retrouvé sur des objets appartenant à la fillette. Selon la police locale, il n’a pas encore reconnu son crime et garde le silence. 

Dimanche 26 mars, Nhât Linh a été retrouvée morte sous un pont à Abiko. Les enquêteurs japonais ont estimé qu'elle a été tuée ailleurs car il n’y avait aucun signe de lutte à l’endroit où son corps a été retrouvé nu, et qu’elle a été enlevée quelques minutes après avoir quitté sa maison à Matsudo pour son école, vendredi matin 24 mars. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres