jeudi 17 août 2017 - 16:49:48

Le Vietnam soutient l'objectif de croissance de l'APEC

Imprimer

Le ministre des Finances Vuong Dinh Hue a réaffirmé la position du Vietnam sur les politiques économiques et financières ainsi que le soutien du pays envers l'objectif de croissance forte, stable et égale au sein de l'APEC et les orientations de coopération de cette organisation dans la région et le monde.

Lors d'une rencontre avec la presse tenue à l'issue de la Conférence des ministres des Finances de l'APEC, en marge du 19e Sommet de l'APEC à Honolulu, Etat de Hawaii aux Etats-Unis, Vuong Dinh Hue a précisé que les ministres des économies membres avaient partagé la même opinion sur le fait que l'Asie-Pacifique faisait face à des défis internes comme externes, dont la crise de la dette publique en Europe, l'inflation, la croissance inégale, l'évolution imprévue des fonds d'investissement.

Les ministres de l'APEC se sont accordés pour renforcer la coopération entre les économies membres, notamment dans le domaine financier, pour faire face aux risques et défis, a-t-il ajouté.

Quant au rôle du Vietnam dans la coopération financière au sein de l'APEC, le ministre Vuong Dinh Hue a souligné qu'en 2006, le Vietnam a demandé de rehausser le niveau de coopération en la matière entre les économies membres. Résultat: depuis 2007, à l'initiative du Vietnam, la coopération financière était portée au niveau de hauts officiels.

Le ministère vietnamien des Finances a participé à de nombreuses initiatives de l'APEC et les a co-financées. Depuis la Conférence des ministres des finances d'APEC de 2006, le Vietnam a contribué activement aux initiatives communes des ministres des Finances de l'APEC ainsi qu'à la coopération et à la formation des cadres chargés des préparatifs de cet évènement.

Lors de la Conférence des ministres des Finances de l'APEC, le Vietnam a présenté ses points de vue sur la croissance, les accès aux prêts et aux finances en faveur des pays pauvres et en voie de développement.

Selon le Vietnam, l'Etat doit soutenir les petites et moyennes entreprises dans ce domaine, car les organisations financières et de crédits s'y intéressent peu à cause des profits à retirer qui sont modestes.

Le Vietnam a précisé qu'il faut respecter strictement les engagements sur le contrôle des institutions financières et bancaires de même que les critères, les règlementations pour que celles-ci soient conformes aux institutions financières et bancaires des autres pays, a fait savoir Vuong Dinh Hue.

Enfin, en ce qui concerne le développement du système financier et bancaire, le ministre a fait remarquer qu'il faut bien distinguer les différents modèles financiers des pays pour dynamiser les marchés de fonds. -AVI


Vos commentaires sur cet article ...
Autres