Hanoi (VNA) – Le ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l’Environnement et l’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA) travaillent à un projet de renforcement de la capacité d’évaluation des prix des terres fondé sur le système d’information foncière VietLIS.

 

Le ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement, Trân Hông Hà, lors du séminaire, le 19 juin à Hanoi. Source: monre.gov.vn

Ce projet élaboré et réalisé par le ministère et la KOICA vise à élever la capacité d’estimation des prix des terres du Vietnam par l’application des technologies de l’information, a fait savoir le 19 juin à Hanoi la vice-ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement, Nguyên Thi Phuong Hoa.
 
Il contribue à construire et à perfectionner le système polyvalent d’information foncière à l’échelle nationale, à créer une percée dans la gestion, la réforme des procédures administratives dans le domaine foncier, a-t-elle indiqué lors d’un séminaire sur le démarrage du projet.

Ce projet est la deuxième phase du projet d’aide technique à la construction d’un modèle de système polyvalent d’information foncière au Vietnam signé en septembre 2013 par les gouvernements vietnamien et sud-coréen, a rappelé le directeur de la KOICA au Vietnam, Kim Jinoh.

Le responsable a espéré que ce projet sera rapidement entré en service et obtiendra de nombreux résultats, ce qui contribue à la construction du système d’évaluation et d’information foncière transparent.

Le ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement, Trân Hông Hà, qui a présidé le séminaire, a souligné l’importance particulière du projet pour le développement économique, indiquant que la base de données foncières fait partie des cinq bases de données nationales.

Ce projet qui est important sur les plans de technlogies de l’information, de technique et de gestion, constitue également un nouveau développement de la coopération entre les deux pays, s’est-il félicité, le qualifiant d’un projet modèle de coopération entre les Etats, les entreprises, et les spécialistes.
 
D’une durée de 24 mois, le projet sera mis en œuvre au Département général de l’administration des terres relevant dudit ministère, dans la cité municipale de Tu Son (province de Bac Ninh, au Nord), l’arrondissement de Hai Châu (ville de Dà Nang, au Centre), le district de Binh Xuyên (province de Vinh Phuc, au Nord) et l’arrondissement d’Ô Môn (ville de Cân Tho, au Sud). – VNA