Vaccination des volailles dans la ville de Bac Lieu. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - "Pour faire face à l'évolution complexe des épidémies mondiales, le Vietnam doit prendre des mesures pour contrôler et empêcher la propagation des maladies telles que grippe aviaire, Ebola ou encore MERS-CoV".

C'est ce qu'a indiqué mercredi à Hanoï Tran Dac Phu, chef du Département de la médecine préventive du ministère de la Santé, lors d'une réunion sur le déploiement du travail de prévention et de lutte contre les épidémies de la région Nord en 2017.

Pour prévenir les épidémies, en 2017, le secteur de la santé continuera de renforcer le système de surveillance dans les postes frontaliers, les établissements de santé et au sein de la communauté, d'améliorer les compétences de détection précoce de certaines maladies et le système de dépistage des maladies infectieuses pour la période 2016-2020. Il poursuivra la création des Bureaux de réponse aux états d'urgence en matière de prévention et de lutte contre les épidémies (Emergency Operation Center - EOC) dans certaines provinces, l'amélioration du taux de couverture vaccinale, etc.

En 2016, le pays ​a recensé 110.876 cas de dengue, soit une baisse de 19% en glissement annuel, dont 36 ​mortels, 45.000 cas de maladie main-pied-bouche (-19,3%). Le Vietnam a enregistré 219 cas d'infection au virus Zika en 2016 et 13 cas en 2017. -VNA