Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Le Hai Binh. Photo: VNA

Hanoi (VNA) - Le Vietnam s'oppose résolument et rejette la nouvelle réglementation chinoise suspendant les activités de pêche en mer, a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Le Hai Binh.

Cette déclaration ​du 28 février ​est la réponse à ​une question de journalistes sur l'annonce officielle du ministère chinois de l'Agriculture de l'application d'une nouvelle réglementation sur l’arrêt de la pêche en mer, qui couvre également certaines zones maritimes appartenant au Vietnam.

Le porte-parole a souligné que le Vietnam possède suffisamment de preuves historiques et juridiques confirmant sa souveraineté sur l'archipel de Hoang Sa (Paracel) ainsi que ses droits légitimes sur ses eaux conformément à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

Cette décision unilatérale de la Chine viole gravement la souveraineté du Vietnam sur Hoang Sa, ainsi que ses droits et intérêts juridiques sur ses eaux et le droit international, ​dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 et les documents juridiques internationaux ​en relation. Cela va à l'encontre de l'esprit et du libellé de la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale (DOC), complexifie la situation en mer Orientale et augmente les tensions, a conclu le porte-parole du ministère des AE Le Hai Binh. -VNA