Le porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères Le Hai Binh. Photo : VNA
Le Vietnam a constesté à plusieurs reprises la soi-disant « ville de Sansha », a affirmé le porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères Le Hai Binh.

Répondant jeudi à la question de correspondants sur la réaction du Vietnam devant l’information ​du quotidien chinois Jenmin Jibao ​selon laquelle le 1er octobre, l’Administration de cette soi-disant « ville de Sansha » avait installé des réseaux locaux sans fils à haut débit sur les îles habitées, M. Le Hai Binh a souligné qu’elles que soient ​leur forme ou ​leur but, les activités de ​cette soi-disante ​municipalité n'ont aucune ​valeur juridique et ne remettr​ont jamais en cause le fait que l’archipel de Hoang Sa (Paracel) appartient au Vietnam. -VNA