Le porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Le Hai Binh. Photo: VNA
 

Hanoi (VNA) –  « Le Vietnam dispose de toutes les  preuves juridiques et historiques lui permettant d'affirmer sa souveraineté sur les deux archipels de Hoang Sa (Paracel) et Truong Sa (Spratly) », a déclaré le 3 octobre le porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Le Hai Binh.

Répondant à la question de correspondants sur la réaction du Vietnam après l’élection du deuxième mandat du Conseil populaire municipal de Sansha et des opérations de surveillance de la Chine dans la zone maritime autour de l’archipel de Hoang Sa, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères du Vietnam, Le Hai Binh, a souligné :

« Le Vietnam dispose de toutes les preuves juridiques et historiques lui permettant d'affirmer sa souveraineté sur les deux archipels de Hoang Sa et Truong Sa. Le fait que la Chine organise l'élection du conseil populaire de la soi-disante «ville de Sansha » créée de toutes pièces et illégalement et qu'elle mène des opérations de surveillance dans la zone maritime autour de l’archipel de Hoang Sa portent atteinte à la souveraineté vietnamienne. Ces agissements ne modifieront en rien la réalité de la souveraineté du Vietnam sur les deux archipels de Hoang Sa et Truong Sa.

Le Vietnam proteste énergiquement contre ces agissements et demande à la Chine d'y mettre fin immédiatement et de respecter sa souveraineté. Elle demande aussi à ce que la Chine se conforme aux dispositions de la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale et aux accords sur les principes fondamentaux guidant le règlement des questions maritimes Vietnam-Chine ». -VNA