Hanoi (VNA) – L’UE et le Vietnam ont atteint un accord de partenariat volontaire (VPA) concernant l’application des réglementations forestières, la gouvernance et les échanges commerciaux (FLEGT) après près de six ans de négociations bilatérales, a-t-on appris mardi 16 mai la délégation de l’UE au Vietnam.

Les exportations de bois et de ses produits dérivés vietnamiens sont estimées à 7,3 milliards de dollars en 2016. Photo: VNA
L’accord a été paraphé la semaine dernière par la directrice de la direction Développement durable mondial de la direction générale Environnement de la Commission européenne Astrid Schomaker et le vice-ministre vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural Hà Công Tuân.

Les deux parties devront réaliser une révision juridique du VPA, et achever les procédures de signature et d’adoption conformément à leurs procédures internes, avant l’entrée en vigueur de l’accord.
 
Le Vietnam devra élaborer un système de vérification de l’origine légale du bois (VNTLAS), comprenant un ensemble de procédures et d’exigences visant à s’assurer que l’on puisse bien prouver l’origine légale du bois et des produits dérivés vendu au sein de la  Communauté.

L’objectif est de fournir un cadre juridique visant à assurer que toutes les importations dans la Communauté de bois et produits dérivés couverts par cet accord en provenance du Vietnam ont été produites légalement et, ce faisant, de promouvoir le commerce de ces bois et produits dérivés.

L’accord fournit également une base pour un dialogue et une coopération entre les parties, afin de faciliter et de promouvoir sa pleine mise en œuvre, ainsi que de renforcer l’application des réglementations forestières et la gouvernance.

Aujourd’hui, le Vietnam est le 6e exportateur mondial de bois et de ses dérivés, et le 2e d’Asie. L’UE est l’un de ses quatre premiers débouchés en représentant 30% de son chiffre d’affaires à l’exportation. Les besoins de produits en bois sur ce marché atteignent 85 milliards de dollars par an. – VNA