Des touristes étrangers au bord du lac l’Épée restitué, au cœur de Hanoi. Dix millions de voyageurs internationaux ont visité le Vietnam en 2016. Photo: NDEL

Genève (VNA) - Selon l’indice du Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich, le Vietnam ​a progressé de 30 places dans le classement ​de l’indice de mondialisation.

L’indice de la mondialisation de l’institut zurichois sert à observer l’évolution de la mondialisation dans toute une série de pays sur une longue période. Le présent indice porte sur 187 pays et la période 1970-2014 ; il comporte 23 variables.​

L’indice du KOF mesure la mondialisation selon trois dimensions: économique, politique et sociale. La plus forte croissance a été mesurée dans le domaine de la mondialisation économique. La mondialisation politique a progressé, elle aussi, tandis que le troisième volet, le social, a stagné.

La dimension économique de la mondialisation comporte, d’une part, la vigueur des flux internationaux de marchandises, d’investissements et de revenus par rapport au produit intérieur brut (PIB) et, d’autre part, l’influence des restrictions imposées aux mouvements de marchandises et de capitaux.

La dimension politique de la mondialisation d’un pays est mesurée à partir du nombre de ses ambassades à l’étranger, du nombre d’organisations internationales auxquelles il appartient, du nombre de missions de paix de l’ONU auxquelles il a participé, ainsi que du nombre d’accords bilatéraux et multilatéraux auxquels a adhéré le pays en question depuis 1945.

La dimension sociale de l’indice de la mondialisation se mesure sur la base de trois catégories. Primo, il s’agit des contacts personnels internationaux sous forme de lettres et d’appels téléphoniques. Les flux touristiques et la taille de la population résidente étrangère en font également partie. Secundo, les flux d’informations internationaux sont mesurés à partir de l’accès à Internet, de la télévision et des organes de presse internationaux. Et tertio, ce volet s’efforce d’évaluer la proximité culturelle par rapport aux grands courants mondiaux à partir du nombre de restaurants McDonald et de magasins Ikea, ainsi que des exportations et importations de livres, par rapport au PIB. ​

Peu de changements sont intervenus en tête de l’indice de la mondialisation en 2014. Selon l’indice KOF, les Pays-Bas demeurent le pays le plus mondialisé, suivis par l’Irlande et la Belgique. Les trois pays se partageaient déjà le podium les deux années précédentes.

Les changements sont également insignifiants dans le bas du classement de l’indice de la mondialisation 2014. Les Iles Salomon sont le pays le moins mondialisé, devant l'Erythrée, la Guinée équatoriale, la Micronésie et les Comores. -VNA