lundi 21 août 2017 - 23:05:08

Le Vietnam préconise l'utilisation efficace des ressources en eau du Mékong

Imprimer

Le Vietnam attache une importance particulière au développement durable et l'utilisation efficace des ressources en eau du Mékong dans le contexte de l'augmentation des changements climatiques.

C'est ce qu'a décalré le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères (AE) Pham Binh Minh lors de la 7ème conférence des ministres des AE de l'Initiative du bas-Mékong (LMI - Lower Mekong Initiative) et de la 4e conférence des ministres des AE des Amis du bas-Mékong (FLM - Friends of Lower Mekong), qui ont eu lieu samedi à Nay Pyi Taw, au Myanmar, en marge de la 47e conférence des ministres des AE de l'ASEAN (AMM-47).

Le Vietnam souhaite coordonner davantage avec d'autres pays du Mékong et les partenaires de développement dans ces efforts, a-t-il souligné.

Il a également proposé de renforcer la coopération et le dialogue dans le cadre de LMI et FLM, tout d'abord pour le développement socio-économique, le renforcement de la connectivité, la réduction de l'écart de développement entre les pays membres de l'ASEAN et augmenter la capacité de la Commission du Mékong sur la recherche et la prévision de l'impact des barrages hydroélectriques dans le courant principal du fleuve du Mékong.


La conférence des ministres des AE de l'Initiative du bas-Mékong a discuté des possibilités et des défis pour le développement durable du bassin du Mékong, ainsi que des mesures de coopération concrètes pour réduire l'écart de développement et de promouvoir l'intégration économique régionale vers une communauté de l'ASEAN en 2015.


Les ministres ont convenu qu'après cinq années de création, LMI est devenue un mécanisme de coopération efficace entre les Etats-Unis et les pays du Mékong dans le traitement des problèmes de développement commun à travers les six piliers de coopération dans l'agriculture et la sécurité alimentaire, la connectivité, l'éducation, la sécurité énergétique, l'environnement et les ressources en eau, et la santé.


La conférence a adopté une Déclaration communr sur la coopération de LMI dans les cinq prochaines années, dont la mise en œuvre de six projets majeurs sur la connectivité, l'infrastructure intelligente, la connectivité via l'éducation et la formation, les compétences de communication pour les dirigeants, les pépinières d'entreprises pour les femmes et la prévention et la lutte contre des maladies infectieuses.


Lors de la 4e FLM, les ministres des AE ont convenu de renforcer la coopération dans la connectivité régionale, la gestion durable des ressources en eau et la protection de l'environnement dans le bassin du Mékong. Ils ont confirmé un engagement à édifier des liens de partenariat à tous les niveaux pour faire face efficacement aux défis de la région.


Lors de l'événement, de nombreux partenaires de développement tels que l'Union européenne (UE), l'Australie, la Banque mondiale et la Banque asiatique de développement... ont promis de continuer à soutenir les pays du Mékong dans la gestion durable des ressources en eau et la construction d'une infrastructure intelligente, l'énergie propre et l'agriculture d'adaptation au changement climatique.


L'UE a décidé de tripler son aide pour les pays de la région pour la période 2014-2020.


Les délégués ont convenu d'organiser une réunion spéciale FLM au niveau des vice-ministres sur le développement durable au Laos en fin 2014 ou au début de 2015. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres