Crédit photo: VNCERT

Le Centre vietnamien de secours informatique (VNCERT) a participé mercredi à un exercice international de sécurité de l'information.

Ce​t ​exercice a réuni 13 autres pays que sont l'Australie, le Japon, la Chine, l'Inde, le Brunei, le Cambodge, le Laos, la Malaisie, les Philippines, Singapour, la Thaïlande, l'Indonésie et le Myanmar.

Les équipes ont réagi rapidement face aux cyberattaques afin d'améliorer leurs capacités de mise en œuvre d'enquêtes, d'analyse et d'élimination de logiciels espions.

Selon le VNCERT, le traitement des incidents internationaux de sécurité de l'information ​et la participation ​à de telles ​simulations sont ​particulièrement nécessaires.

Lors de ces neuf ​derniers mois, le VNCERT a découvert près de 3,3 millions d'adresses IP vietnamiennes ​affectées ​de ​logiciels malveillants et contrôlés par des serveurs à l'extérieur du pays, et 18,085 sites défigurés ou ayant leur interface modifiées par des pirates, ​dont 164 sites et portails gérés par les organes de l’État.

Le Vietnam ​est le ​5e ​des pays présentant ​le plus de risques d'infection par des programmes malveillants ​sur Internet, et ​le premier ​par l'intermédiaire d'un port USB ou d'une carte de mémoire. -VNA