L’ambassadeur Duong Chi Dung, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU, de l’OMC et des autres organisations internationales à Genève. Photo: VNA

Genève (VNA) -  Le Conseil des droits de l’homme a ouvert sa trente-cinquième session ordinaire qui a lieu du mardi 6 au vendredi 23 juin, à Genève (Suisse). L’ambassadeur Duong Chi Dung, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU, de l’OMC et des autres organisations internationales sises à Genève, participe à cet événement à la tête d’une délégation vietnamienne.  

Le conseil tiendra les mercredi 14 et jeudi 15 juin une série de dialogues interactifs : tout d'abord avec la Commission internationale indépendante d'enquête sur la Syrie, à l'issue d'un compte rendu oral de cette dernière sur l'évolution de la situation ; ensuite, avec le Rapporteur spécial sur la situation des droits de l'homme au Bélarus ; ​puis avec la Rapporteuse spéciale sur la situation des droits de l'homme en Érythrée ; ​ensuite, avec la Commission d’enquête sur le Burundi, qui présentera elle aussi une mise à jour orale ; et, enfin, avec la Rapporteuse spéciale sur la situation des droits de l'homme au Myanmar.

La dernière semaine de la session, le Conseil ​aura des dialogues interactifs sur la République démocratique du Congo, suite à une mise à jour orale que présentera le Haut-Commissariat sur la situation des droits de l'homme dans ce pays (20 juin), ainsi que sur l’Ukraine, suite à la présentation orale que fera le Haut-Commissaire s’agissant de la situation des droits de l'homme dans ce pays (21 juin). Le conseil tiendra en outre un dialogue interactif avec l’expert indépendant sur le renforcement des capacités et la coopération technique avec la Côte d'Ivoire dans le domaine des droits de l'homme (20 juin).

Le Conseil entendra par ailleurs une mise à jour orale du Haut-Commissaire sur le suivi de la résolution 34/37 relative à la coopération avec la Géorgie en matière de droits de l'homme. D’autres rapports par pays présentés par le Haut-Commissariat dont sera saisi le conseil concernent l’Érythrée, la Syrie, la République démocratique du Congo et l’Ukraine. Le conseil se penchera également sur la situation des droits de l'homme en Palestine et dans les autres territoires arabes occupés (14 juin).

Durant cette session, le conseil tiendra aussi, le mardi 13 juin, sa journée annuelle de discussion sur les droits des femmes : les débats porteront, le matin, sur l’implication des hommes et des garçons dans la prévention ​des violences à l’égard des femmes et des filles et, l’après-midi, sur l’application du Programme de développement durable ​pour 2030 dans la perspective de l’égalité ​dans la santé et entre les sexes. Le mardi 20 juin, le Conseil tiendra sa discussion thématique annuelle sur la coopération technique, qui portera cette année sur le thème : « Une décennie de coopération technique et de renforcement des capacités au Conseil des droits de l’homme : difficultés rencontrées et voie à suivre ». Le Conseil tiendra en outre, dans l’après-midi du jeudi 8 juin, une discussion sur le renforcement des capacités ​en matière de santé publique et, dans l’après-midi du lendemain, une discussion sur les enfants et adolescents migrants non accompagnés et les droits de l'homme.

Le Vietnam a ​achevé son mandat de trois ans de membre du Conseil des droits de l’homme fin décembre 2016. Lors de cette 35e session, en ​qualité d’observateur, le Vietnam continue ​de contribuer activement aux travaux du Conseil des droits de l’homme, notamment ​en participant au groupe d’édification de la Résolution sur les droits de l’homme et les changements climatiques qui ​devrait être adoptée vers la fin de cette session. Le Vietnam organisera également un événement en marge de la 35e session du Conseil des droits de l’homme. Il s’agit d’un colloque ayant pour thème “Promotion et protection des droits des femmes vivant dans les ​zones littorales dans le contexte de changements climatiques”. -VNA