Hanoi (VNA) – La journée des technologies de l'information  (TI) Vietnam-Japon a eu lieu le 26 octobre à Hanoi avec la participation de représentants de centaines d'entreprises de TI des deux pays.

Ayant pour thème «10 ans de la coopération Vietnam - Japon - ​Coup d'œil ​rétrospectif et regard vers l'avenir: Services de technologies et produits de l’information», l'événement a été organisé par l’Association des logiciels et services des technologies de l'information du Vietnam (VINASA), en collaboration avec le Club de  coopération des TI Vietnam-Japon (VJC).

Le vice-ministre de l'Information et des Communications Nguyên Thanh Hung prend la parole à la Journée des TI Vietnam-Japon, le 26 octobre à Hanoi. Photo: VNA

S’adressant à cet événement, le vice-ministre de l'Information et des Communications Nguyên Thanh Hung a déclaré que les relations de coopération entre les deux pays se sont bien développ​ées dans le cadre d​u partenariat stratégique approfondi pour la paix et la prospérité en Asie.

Les deux pays ont fait des progrès substantiels dans ​les technologies de l'information, avec la signature de nombreux accords sur la fréquence de sécurité d’informations, la poste et la formation de ​personnel. ​​Dans l'avenir, le Vietnam et le Japon vont stimuler le développement du commerce électronique, a-t-il ajouté.

Selon un rapport de VINASA, le Vietnam et le Japon ont fait des percées dans la coopération informatique au cours de la dernière décennie. ​​De nombreuses entreprises des TI au Vietnam ont commenc​é à exporter leurs produits en 2007, et trois ans plus tard, le pays est rapidement devenu le partenaire préféré du Japon.

En 2015, le Vietnam était le deuxième partenaire du Japon. Les entreprises vietnamiennes fournissant des services de sous-traitance au pays du Soleil-Levant ont constamment enregistré une croissance stable, entre 20% et 40%, même au milieu des difficultés économiques.

Elles ont gagné 1,6 milliard de dollars de production de logiciels pour le Japon l'année dernière.

Le Vietnam est aujourd'hui l'un des 10 plus attractifs marchés de sous-traitance de logiciels dans le monde, selon VINASA.

Le vice-président de VINASA Nguyên Doan Hung a souligné la pénurie d'une main-d’œuvre ​parlant couramment la langue japonaise, ce qui est un obstacle pour ​un partenariat plus étroit entre les entreprises des deux pays.

Le Vietnam doit promouvoir tant en quantité qu’en qualité de sa main-d'œuvre pour répondre à la demande du Japon ainsi que ​des marchés mondiaux, a-t-il dit.

Le vice-ministre de l'Information et des Communications Nguyên Thanh Hung a déclaré que son ministère renforcerait ​sa coordination avec d’autres ministères et secteurs  pour améliorer l’environnement  d'investissement au Vietnam et faciliter les investissements en TI​. - VNA