Photo: VNA
Bac Giang (VNA) - Le Vietnam a obtenu des progrès importants dans les soins, l'éducation et la protection des enfants grâce aux politiques prioritaires spéciales.

C'est ce qu'a déclaré lundi le vice-président de l'Assemblée nationale Uong Chu Luu, lors du colloque intitulé "Mécanisme de supervision de la mise en œuvre efficace des droits des enfants - Expériences internationales et du Vietnam", tenu dans la province de Bac Giang (Nord).

Selon lui, la protection des enfants est une préoccupation commune de l'humanité et de l'ONU, figurant dans les objectifs du millénaire pour le développement. Le Vietnam est honoré d'être le premier pays ​en Asie et le 2e dans le monde à avoir signé la Convention des Nations Unies sur les droits de l'enfant (CRC), a-t-il souligné, ajoutant que le pays a toujours donné la priorité aux soins, à la protection et à l'éducation des enfants. Il a fait des progrès substantiels dans ce domaine ces 25 dernières années.

L'AN a promulgué la Constitution de 2013 et de nombreuses lois importantes, ​selon lesquelles l'État respecte, garantit et protège les droits humains et civils, dont les droits des enfants.

La Constitution interdit strictement de blesser, de maltraiter, d'abandonner et d'abuser des enfants, d’exploiter le travail des enfants et tous les actes qui violent leurs droits. Les droits des enfants et les questions liées aux enfants sont inclus dans le travail d'édification des lois de l'AN.

Cependant, l'abus, la maltraitance et l'exploitation des enfants perdurent, notamment à l’encontre des filles et dans les zones rurales et défavorisées. L'amélioration de cette situation exige un intérêt plus approprié de tous échelons et du système politique.

Il a souligné la nécessité pour le Vietnam de faire plus d'efforts pour assurer les droits légitimes des ses enfants.

Le Vietnam souhaite recevoir un soutien pour renforcer ses capacités d'édification de politiques et de supervision de l'AN, promouvoir des campagnes de sensibilisation du public. Le pays apprécie l'initiative de l'UNICEF ​de collaborer avec les organes de l'AN ​pour organiser ce colloque.

Lors de l’événement organisé par l'Institut de recherche législative du Comité permanent de l'AN, des représentants du Comité des droits de l'enfant des Nations unies, de l'UNICEF au Vietnam, d’ambassades étrangères et d’organisations au Vietnam ont partagé des expériences dans la supervision de la mise en œuvre des droits des enfants.

A cette occasion, Youssouf Abdel-Jelil, représentant en chef de l'UNICEF au Vietnam, a ​souligné que son organisme est honoré de travailler avec l'AN vietnamienne, d'organiser des ​colloques sur la construction d'un mécanisme indépendant de supervision des droits de l'enfant. -VNA