lundi 21 août 2017 - 15:38:37

Le Vietnam, membre actif du Programme mondial de sécurité sanitaire

Imprimer

La réunion du Programme de sécurité sanitaire dans le monde, organisée par les Etats-Unis, a commencé jeudi 13 février à Washington D.C.

Son objectif est d'aboutir à un monde plus sûr face aux dangers des maladies infectieuses.

Cet événement a réuni des représentants de plusieurs grandes organisations internationales, ainsi que 27 nations dont le Vietnam et l’Ouganda, les deux pays choisis pour expérimenter des projets dans le cadre de ce programme.

La diffusion des pathologies virales est un grand danger latent, mais il n’y a que près de 20 % des nations du monde qui peuvent y réagir promtement et efficacement lorsqu'elles se produit, a déclaré le secrétaire à la Santé et aux Services sociaux des États-Unis, Mme Kathleen Sebelius.

Selon cette dernière, le Programme mondial de sécurité sanitaire a une importante signification dans le contexte de nombreuses nations ne disposant pas d’infrastructures sanitaires pour détecter précocement une épidémie et avertir immédiatement le monde entier du danger avant sa propagation.

Dans le cadre de ce programme, le Vietnam et l’Ouganda ont été retenus pour déployer des projets à titre expérimental.

En 2013 et 2014, le Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) assiste le ministère vietnamien de la Santé dans le renforcement de ses capacités de dépistage des maladies dangereuses, au sein de l’Institut national d’hygiène et d’épidémiologie et de l’Institut Pasteur d'Hô Chi Minh-Ville.

Ces deux derniers sont désormais capables de dépister des virus comme ceux de la grippe A H7N9 ou le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyent-Orient (MERS-Cov).

En 2014, le CDC et le Département américain de la Défense investiront 40 millions de dollars dans des projets similaires dans 10 pays afin de mettre en oeuvre et accélérer les efforts en matière d'épidémiologie, de tests de diagnostic...

En 2015, une proposition pour le budget présidentiel se faite afin d'augmenter de 45 millions de dollars la dotation financière de la CDC afin de développer davantage ce programme. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres