samedi 19 août 2017 - 01:28:35

Le Vietnam garantit les droits des ethnies minoritaires

Imprimer

L’État du Vietnam a pour constante politique de faire en sorte que les ethnies soient égales et solidaires, se respectent et s’entraident pour progresser ensemble, d’après le rapport national établi en vue de l’Examen périodique universel (EPU) du Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

Le système juridique du Vietnam est continuellement adapté et amélioré afin de favoriser le développement socioéconomique national et la garantie des droits et des intérêts légitimes des ethnies minoritaires.

Ces dernières années, le nombre de personnes originaires d'une ethnie minoritaire participant aux affaires politiques est de plus en plus élevé. Lors des quatre dernières législatures de l’Assemblée nationale, la proportion de parlementaires issus d'une ethnie minoritaire était de 15 à 17 %, alors que ces ethnies ne représentent que 14,3 % de la population vietnamienne

Entre 2006 et 2012, l’État a publié 160 textes sur le développement socioéconomique des régions montagneuses où vivent ces ethnies. Près de 55.000 milliards de dôngs - l'équivalent de 2,6 milliards de dollars - du budget national ont été employés pour l'application des politiques de développement socioéconomiques de ces localités. Grâce aux politiques d’assistance des ethnies minoritaires, le taux de pauvreté de ces zones est passé de 32 % en 2009 à 24 % en 2012.

Depuis 2012, toutes les communes où vivent des ethnies minoritaires ont connu une généralisation de l’enseignement primaire. Toutes les provinces où vivent un grand nombre de membres des ethnies minoritaires possèdent des écoles de formation professionnelle dans différents secteurs comme l'agriculture, la gestion économique, les finances, l'éducation et la santé.

En 2010, le gouvernement a pris un arrêté sur l’enseignement et l’apprentissage des langues et des écritures des ethnies minoritaires. Deux ans après, 32 provinces ont organisé des cours sur 12 langues ethniques.

L’État investit également dans la santé : aujourd'hui, 99 % des communes possèdent des centres médicaux, et nombre de membres pauvres de ces ethnies bénéficient de la gratuité des soins médicaux.

Evoquant la stratégie d’assistance des ethnies minoritaires, le ministre et chef du Comité chargé des ethnies, M. Giang Seo Phu, a affirmé que le programme 135 (portant sur l’investissement dans les infrastructures et l’assistance à la production dans les communes frontalières et localités en difficulté) a reçu l'assentiment de populations concernées comme un soutien des organisations internationales. Dans les années 2014 et 2015, plus de 3.500 villages et hameaux en difficulté de 49 provinces seront inscrits sur la liste des localités bénéficiant du programme 135.

Selon le ministre Giang Seo Phu, le Comité chargé des ethnies coopérera en 2014 avec d’autres ministères et secteurs pour définir des politiques et élaborer des projets de développement dans l'éducation et l’amélioration de la qualité des ressources humaines issues d'ethnies minoritaires.

Le projet de "Conservation et promotion des cultures des ethnies minoritaires pour 2020" a été approuvé par le gouvernement. La télévision, la radio diffusent des émissions en langues d'ethnies minoritaires : Mông, Thai, Ede, Cham, Khmer… De nombreux héritages culturels des ethnies ont été classés patrimoines nationaux ou mondiaux.

Par ailleurs, de nombreux gens des ethnies minoritaires ont accès aux services d’assistance juridique. En quatre années (2009-2012), plus de 200.000 personnes en ont bénéficié et près de 2.000 clubs d’assistance juridique ont été créés dans les communes pour sensibiliser le public aux problèmes juridiques. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres