Hanoi, 6 juillet (VNA) – Le Vietnam qui figure au top 5 des pays producteurs de riz du monde, s’est fixé l’objectif d’exporter quelque 4 millions de tonnes de riz en 2030, apprend-on de la Stratégie de développement des marchés d’exportation de riz du Vietnam récemment adoptée par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.
 
Le Vietnam est un des grands pays producteurs de riz avec une vaste région de riziculture dans le delta du Mékong. Photo: VNA

L’Asie représentera environ 50% du chiffre d’affaires à l’export du riz vietnamien à l’horizon 2030 contre quelque 25% pour l’Afrique, environ 5% pour le Moyen-Orient, environ 6% pour l’Europe, environ 10% pour l’Amérique et environ 4% pour l’Océanie.

En 2012, le Vietnam est devenu le premier exportateur mondial de riz avec 8,1 millions de tonnes exportés, pour une valeur de 3,7 milliards de dollars, alors que le pays était encore importateur dans les années 1980.
 
​Durant le premier semestre de cette année, ​il a écoulé sur le marché mondial 2,8 millions de tonnes de riz pour 1,2 milliard de dollars​, soit une hausse de 6,3% en volume et de 4,9% en valeur par rapport à la même période de 2016.

En 2016, le Vietnam avait exporté près de 4,9 millions de tonnes de riz, soit 25,5% de moins qu’en 2015. Cette année, le pays vise plus de 5 millions de tonnes. – VNA