La transformation du poisson-chat dans l’entreprise Hung Ca, province de Dông Thap (Sud). Photo : VNA
 

Hanoï (VNA) - Le vice-ministre de l’Agriculture et du Développement Trân Thanh Nam a travaillé le 11 mai à Hanoi avec le haut fonctionnaire américain, Robert Macke, du Département de l'Agriculture des États-Unis (USDA), pour renforcer les relations commerciales dans l’agriculture entre les deux pays.

Lors de la séance de travail, Trân Thanh Nam a souhaité que la partie américaine soutienne les entreprises vietnamiennes spécialisées dans la production de produits aquatiques et dans d’autres secteurs agricoles, leur permettant d’intensifier leurs relations commerciales avec les États-Unis.

Il s’est élevé contre le programme d’inspection du poisson-chat du Département américain de l’Agriculture, en soulignant que certains points de ce programme ne sont pas appropriés aux conditions du Vietnam et d’autres pays. Il a souhaité ainsi continuer de discuter avec les services concernés de l’USDA.

Le Vietnam a également souhaité voir l’USDA reconnaître les formalités relatives à l’export des mangues et des pommes de lait vietnamiennes ​aux États-Unis, et lui apporter une assistance technique pour des projets ​d’agriculture organique, dont une formation à l’intention des spécialistes vietnamiens en reconnaissance des produits organiques.

En ce qui concerne la protection phytosanitaire, Trân Thanh Nam a proposé à la partie américaine de transmettre le programme d’inspection de quarantaine végétale au Vietnam, pour l’aider à surveiller la quantité de produits phytopharmaceutiques dans les produits exportés aux États-Unis.

Robert Macke a déclaré que les États-Unis ont résolu les préoccupations du Vietnam ​concernant l'inspection du poisson-chat ​lors de ces derniers temps, en affirmant le soutien des États-Unis envers le Vietnam en la matière. Il a ensuite discuté d’autres sujets ​de la coopération dans la sécurité des produits alimentaires au sein de l’APEC et du commerce bilatéral.-NDEL/VNA