Cân Tho (VNA) – Le Vietnam et l’Australie ont conclu lundi 21 août à Cân Tho, dans le delta, une lettre d’intention, s’engageant à poursuivre leur coopération à long terme dans la recherche agricole.
 
Le vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural Lê Quôc Doanh (droite) et le directeur général du programme national de l’ACIAR, Peter Horne. Photo : VNA

Ce texte a été signé par le vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural Lê Quôc Doanh et le directeur général du programme national du Centre australien de recherche agricole internationale (ACIAR), Peter Horne.

A partir de cette année, l’ACIAR travaillera avec le ministère de l’Agriculture et du Développement rural (MADR) et d’autres partenaires pour rechercher des méthodes faisables susceptibles d’aider à dégager des obstables au développement de l’agriculture vietnamienne.

Les domaines de recherche principaux comprennent la sûreté alimentaire, les changements climatiques, l’amélioration de la qualité du sol et de la nutrition des plantes, le renforcement de la connectivité des marchés, la promotion de la valeur des produits sylvicoles, et l’aquaculture.

Les priorités sont également accordées au développement des applications pratiques, à l’implication renforcée du secteur privé pour créer des opportunités aux personnes démunies de participer et de bénéficier des fruits des travaux de recherche, modèles économiques agricoles et activités culturales.

Depuis 1993, l’ACIAR a investi 100 millions de dollars australiens au Vietnam dans 170 projets de recherche dans les domaines agricole, sylvicole et aquacole.

La signature de la lettre d’intention entre le MADR et l’ACIAR s’insère dans le cadre des activités de la Semaine de la sécurité alimentaire APEC 2017 et du Dialogue politique de haut niveau sur la sécurité alimentaire et sur une agriculture durable adaptée au changement climatique.

Cette Semaine qui a lieu du 18 au 25 août à Cân Tho, dans le cadre de l’Année de l'APEC 2017, vise à renforcer la coopération et l’entraide au sein de l’APEC pour développer une agriculture durable et intelligente, et garantir la sécurité alimentaire. – VNA