Le vice-ministre tchèque des Affaires étrangères Lukas Kaucky participe à ce séminaire. Photo: VNA

Prague (VNA) – La coopération entre le Vietnam et la République tchèque dans l’éducation et la formation a ​fait l'objet d'un séminaire le 12 janvier à Prague.

L’ambassadeur du Vietnam Truong Manh Son a noté ​que lors de ces 67 années, la République tchèque avait formé plus de 10.000 étudiants, ingénieurs et docteurs pour le Vietnam. Beaucoup d’entre eux ont occupé ou occupent des postes importants dans le système politique, d​e l’éducation et la formation ou des sciences du Vietnam.

La coopération entre les deux pays dans ce domaine a diminué au cours des 20 dernières années. Toutefois, la République tchèque fournit de 7 à 10 bourses par an pour des étudiants vietnamiens, a-t-il ajouté.

La coopération bilatérale dans l’éducation et la formation n’est pas à la hauteur des relations traditionnelles et d’amitié bilatérale, et ne ​répond pas aux aspirations des Vietnamiens souhaitant étudier en République tchèque, a-t-il affirmé.

Les dirigeants des universités tchèques ont ​identifié les obstacles affectant la coopération vietnamo-tchèque dans ce domaine ​comme une promotion des études en République tchèque au Vietnam très limitée, ​le coût élevé ​des formations en anglais, des procédures compliquées pour l’obtention de visa.

L'ambassadeur Truong Manh Son a recommandé à la partie tchèque de simplifier ces procédures au profit des étudiants vietnamiens.

Le vice-ministre tchèque des Affaires étrangères Lukas Kaucky a indiqué que son ministère discuterait des problèmes soulevés lors de ce séminaire avec le ministère de l’Intérieur et celui de l’Education, de la Jeunesse et des Sports.

Il a également suggéré l’ouverture d’un consulat de la République tchèque à Ho Chi Minh-Ville ​afin de réduire la surcharge de l’ambassade. -VNA