Le président Tran Dai Quang et son épouse. Photo : VNA
 

Pékin (VNA) – Après le succès de la ​visite en Chine au début de l’année du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV), Nguyen Phu Trong, celle, prochaine, du président Tran Dai Quang en Chine permettra aux dirigeants vietnamiens et chinois de continuer de discuter des relations entre les deux Partis et les deux pays, ainsi que de questions d’intérêt commun.

C’est ce qu’a déclaré l’ambassadeur du Vietnam en Chine, Dang Minh Khoi, lors d’une interview avec la VNA à la veille de la visite d’Etat en Chine du président Tran Dai Quang et de son épouse, sur invitation du secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et président chinois, Xi Jinping, et de son épouse. Il s’agit de la première visite en Chine de Tran Dai Quang en tant que président vietnamien. Durant son séjour du 11 au 15 mai, outre un entretien avec le leader chinois Xi Jinping et des rencontres avec des personnalités chinoises, Tran Dai Quang participera au forum de coopération « Ceinture et Route » et rencontrera des dirigeants de plusieurs autres pays. Après Pékin, le chef de l’Etat vietnamien visitera la province du Fujian.

Selon l’ambassadeur Dang Minh Khoi, cette visite du président vietnamien interviendra dans le contexte où les relations bilatérales se développent en tous domaines. Parallèlement au développement des relations politiques, la coopération économique apporte des intérêts tangibles aux populations des deux pays. En 2016, le commerce bilatéral s’est élevé à 72 milliards de dollars (selon les statistiques vietnamiennes) ​et à 98 milliards de dollars (selon les statistiques chinoises), contre 9,9 milliards en 2006. La Chine est actuellement le ​premier partenaire en commerce du Vietnam. L’année dernière, le Vietnam est devenu le ​premier partenaire en commerc​e de la Chine au sein de l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est). L'investissement chinois au Vietnam a atteint 1,8 milliard de dollars l’année dernière, et 684 millions de dollars au premier trimestre 2017. En représentant 23,4% de l'investissement direct étranger au Vietnam, elle ​est actuellement le 2e investisseur étranger au Vietnam.

Les relations sino-vietnam​iennes dans la culture, l’éducation, le tourisme, la coopération décentralisée et les échanges entre les deux peuples n’ont cessé de se développer. De nombreuses rencontres amicales entre les jeunes ont été organisées. Plus de 10.000 Vietnamiens ​suivent des cursus en Chine, et plus de 3.000 Chinois, au Vietnam. L’année dernière, 2,8 millions de touristes chinois ont visité le Vietnam, et près de 2 millions de Vietnamiens se sont rendus en Chine.

L’ambassadeur Dang Minh Khoi a également souligné la coopération étroite entre les deux pays dans la gestion de leurs frontières terrestres communes, leur respect des conventions concernant leurs frontières terrestres et la délimitation du golfe du Bac Bo, ainsi que l’application de plusieurs mesures pour assurer la sécurité, la stabilité et l’amitié dans les zones frontalières. S’agissant de la question maritime, les deux pays sont convenus de se baser sur les conceptions communes de leurs dirigeants et le droit international, de poursuivre les négociations à la recherche d’une solution fondamentale, durable et acceptable pour les deux parties, d’appliquer rigoureusement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), de travailler avec l’ASEAN pour élaborer rapidement un Code de conduite en Mer Orientale (COC), ainsi que de maîtriser les différends maritimes pour assurer la paix et la stabilité en Mer Orientale.

Durant son séjour, le président Tran Dai Quang participera au forum de coopération « Ceinture et Route » qui réunira des dirigeants de 28 pays, le secrétaire général de l’ONU, les présidents de la Banque mondiale et du FMI. Le Vietnam accorde son soutien à la Chine dans l’organisation de cet événement, a déclaré Dang Minh Khoi, ajoutant que les dirigeants vietnamiens et chinois sont convenus d'approfondir les relations avec des initiatives sur des « ceintures » et des « routes ».

A cette occasion, l’ambassadeur de Chine au Vietnam, Hong Xiaoyong, a rédigé un article sur la prochaine visite du président vietnamien dans son pays et sur les relations bilatérales. -VNA