Les exportations de matières premières de certains pays du Sud-Est asiatique. Photo: HSBC

Selon Bloomberg New, le gouvernement vietnamien a pris une décision idoine pour réduire les exportations de matières premières, de céréales et de métal, et augmenter les exportations d’équipements électroniques, de portables, de vêtements et de chaussures, ce qui a amélioré le chiffre d’affaires à l’export.

Le Vietnam est sur le bon chemin en diversifiant ses produits d'exportation au lieu de se concentrer sur les exportations de matières premières, de céréales et d’énergie. Cela lui a permis de limiter les conséquences engendrées par la baisse ​des cours.

Selon la Banque HSBC, le cours des matières premières continue de baisser en 2016 et le Vietnam maintiendra une bonne croissance économique actuelle.

La Banque asiatique pour le Développement (BAD) a prévu que la croissance du PIB (Produit intérieur brut) du Vietnam dépasserait 6% dans les années à venir. Il s’agit de la croissance la plus forte des pays de l’Asie du Sud-Est, selon la BAD. –NDEL/VNA