La porte-parole adjointe du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Pham Thu Hang. Photo : VNA

Le rapport sur la traite humaine de 2015, publié par le Département d’Etat américain, n’est pas objectif et ne rend pas compte des efforts déployés par le Vietnam dans la lutte contre ce fléau ces derniers temps.

C’est ce qu’a affirmé devant la presse Pham Thu Hang, porte-parole adjointe du ministère vietnamien des Affaires étrangères, lors d’un point presse tenu mercredi à Hanoi.

« Je souhaite affirmer que le gouvernement vietnamien accorde une attention toute particulière au trafic d'êtres humains. Le dispositif pour punir ces agissements a été renforcé. Le Vietnam a adopté la Loi sur la traite humaine et mis en place un programme national 2011-2015 de prévention et de lutte contre cette forme de trafic. Ces actions ont été reconnues par les organisations internationales et maints pays, dont les Etats-Unis », a clarifié Mme Pham Thu Hang. – VOV/VNA