vendredi 18 août 2017 - 18:02:16

Le Vietnam devrait exporter plus de 5 millions de tonnes de riz en 2017

Imprimer

Hanoï (VNA) - Le volume total de riz exporté par le pays pourrait atteindre plus de 5 millions de tonnes en 2017, a informé Huynh Minh Huê, secrétaire général de l’Association des vivres du Vietnam. Celui-ci pourrait toutefois se heurter à des difficultés en la matière.

Manutention de riz pour l’export au port de Sài Gòn, à Hô Chi Minh-Ville.

Selon l’Association des vivres du Vietnam (VFA), l’année dernière, le pays a expédié près de 4,9 millions de tonnes de riz, soit 25,5% de moins qu’en 2015.

À dire d'experts, le bon signe de 2016 était des cours du riz sur le marché national plus élevé que les années précédentes, ce qui a assuré des bénéfices aux riziculteurs. De plus, 2016 est aussi la seule de ces dernières années durant laquelle le Vietnam n’a pas dû acheter du riz pour stabiliser le marché domestique.

Selon les prévisions du département de l’Agriculture des États-Unis (United States Department of Agriculture, USDA), la production mondiale du riz de la campagne 2016-2017 pourrait être de 480 millions de tonnes, soit 1,6% plus que la saison précédente. Il prévoit en conséquence des stockages de l’ordre de 120,2 millions de tonnes, un record depuis la campagne 2001-2002.

Des difficultés attendues

Rien qu’en Chine, cette production battrait le record de 2001-2002, de 69,3 millions de tonnes, représentant près de 60% du volume mondial en stock. Aussi une baisse des importations chinoises est-elle possible, sinon attendue.

Actuellement, la Chine est un grand débouché pour le riz vietnamien avec 30% à 35% des exportations nationales en volume. Selon les économistes, le stockage de grandes quantités par ce pays aura un incidence sur les exportations vietnamiennes.

Selon la VFA, les importations des pays asiatiques, qui sont aussi des marchés majeurs du Vietnam, devraient connaître, en revanche, une forte baisse en 2017.

S’agissant des débouchés en ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-Est), ces dernières années, les Philippines, la Malaisie et l’Indonésie ont importé de 2 à 3 millions de tonnes de riz vietnamien, soit près de la moitié des exportations nationales.

Dans cette conjoncture, Huynh Thê Nang, président de la VFA et directeur de la Compagnie générale des vivres du Sud, a estimé qu’en 2017, les exportations de riz vietnamien continueraient de rencontrer nombre de difficultés.

Pour y remédier, la VFA a proposé au ministère de l’Agriculture et du Développement rural d’acheter du riz pour les réserves nationales afin d’assurer les revenus des riziculteurs vietnamiens.-CVN/VNA

 

 

Vos commentaires sur cet article ...
Autres