Hanoi, 10 février (VNA) – Le Vietnam a dénoncé jeudi 9 février la création illégale par la Bank of China d’une succursale dans la soi-disant ville de Sansha, sur l’île de Phu Lâm (Woody Island) relevant de l’archipel de Hoàng Sa qui fait partie du territoire vietnamien.

Le porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères Lê Hai Binh lors de la conférence de presse périodique, jeudi 9 février à Hanoi. Photo: VNA

Le Vietnam a déjà affirmé à maintes reprises sa souveraineté incontestable sur les archipels de Hoàng Sa (Paracels) et Truong Sa (Spratleys), a déclaré le porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères Lê Hai Binh lors d’une conférence de presse périodique à Hanoi.

Tout acte mené par un pays étranger dans cette région sans l’autorisation du Vietnam est donc illégal et ne peut pas changer la réalité que le Vietnam possède la pleine souveraineté sur cette zone, a-t-il affirmé.

La réalité historique est que la Chine a commencé à occuper la partie Est de l’archipel vietnamien de Hoàng Sa en 1956, puis la partie Ouest en 1974 en employant la force, et de même le 14 mars 1988 pour occuper certaines îles coralliennes de l’archipel vietnamien de Truong Sa.

Le Vietnam dispose de preuves historiques et fondements juridiques suffisants pour affirmer sa souveraineté territoriale sur les deux archipels de Hoang Sa et Truong Sa. Depuis le XVIIe siècle, les dynasties vietnamiennes ont effectivement exercé de manière continue et pacifique leur souveraineté sur ces deux archipels. –VNA