Conférence récapitulative sur la production et l’exportation de la noix de cajou et les orientations pour 2017, le 16 janvier à Hô Chi Minh-Ville.


Hô Chi Minh-Ville (VNA) - La conférence récapitulative sur la production et l’exportation de noix de cajou et les orientations pour 2017 a été organisée le 16 janvier à Hô Chi Minh-Ville par l’Association de la noix de cajou du Vietnam (Vinacas).

Conférence récapitulative sur la production et l’exportation de la noix de cajou et les orientations pour 2017, le 16 janvier à Hô Chi Minh-Ville.

Selon cette dernière, le Vietnam a exporté en 2016 quelque 347.000 tonnes de noix de cajou pour plus de 2,84 milliards de dollars, établissant ainsi un nouveau record et reconduisant le Vietnam en tant que premier exportateur mondial.

Selon le Conseil général de la noix de cajou (GCC), le Vietnam est le 3e producteur mondial pour la campagne 2015-2016 (475.000 tonnes), derrière l’Inde (725.000 tonnes) et la Côte d’Ivoire (719.000 tonnes). Toutefois, il est le premier exportateur mondial avec une croissance annuelle de 5,6% en volume et de 18,4% en montant. L’exportation de cette noix, y compris ses produits dérivés, a dégagé 3,1 milliards de dollars.

S’agissant des orientations de l’exportation pour 2017, la Vinacas est plutôt optimiste avec des objectifs de 360.000 tonnes et de 3 milliards de dollars.

Pour les atteindre, la Vinacas a demandé au ministère de l’Agriculture et du Développement rural et autres organismes concernés de faciliter l’accès des producteurs au crédit bancaire, en particulier pour le financement de l’application des bonnes pratiques agricoles, afin de permettre aux entreprises d’améliorer leur compétitivité.

Elle a également sollicité du ministère de l’Industrie et du Commerce l’élaboration d’un programme de valorisation de l’image de la noix de cajou du Vietnam sur le plan national. -CVN/VNA