Kiev (VNA) - Le Vietnam a demandé mardi 9 février à l’Ukraine de traiter au plus tôt l’affaire de fouille par le Service de sécurité d’Ukraine (SBU), le 28 janvier dernier dans un quartier vietnamien appelé Làng Sen (Village de lotus) à Odessa.

L’ambassadeur Nguyên Minh Tri (gauche) travaille avec la directrice p.i du Département Asie-Pacifique du ministère ukrainien des Affaires étrangères, Leshynskaya G. V (2e, gauche). ​Photo: VNA

L’ambassadeur du Vietnam en Ukraine, Nguyên Minh Tri, a travaillé avec la directrice p.i du Département Asie-Pacifique du ministère ukrainien des Affaires étrangères, Leshynskaya G. V. sur cette affaire dans laquelle la SBU a fouillé le Village de lotus, arrêté une personne et confisqué l’argent de certaines familles vietnamiennes sur place.

Survenue lors de la fête du Nouvel An vietnamien, cette affaire a déconcerté et inquiété la communauté vietnamienne en Ukraine, et préoccupé l’opinion publique au Vietnam, a indiqué l’ambassadeur Nguyên Minh Tri.

Le directeur du Département consulaire du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Ly Quôc Tuân, a rencontré à deux reprises l’ambassadeur d’Ukraine au Vietnam, Aleksay Shovkovplias, pour demander à Kiev de régler tôt l’affaire. Mais la réponse des organes compétents ukrainiens se fait toujours attendre, a-t-il regretté.

L’ambassadeur Nguyên Minh Tri a invité le ministère ukrainien des Affaires étrangères à travailler activement avec les organes compétents de traiter rapidement l’affaire, restituer l’argent confisqué conformément au droit ukrainien et aux belles relations d’amitié traditionnelle entre les deux pays.

Mme Leshynskaya a indiqué compatir aux préoccupations vietnamiennes et fait savoir que le ministère ukrainien des Affaires étrangères a travaillé avec les organes compétents concernés mais n’a pas encore reçu de réponse officielle à ce sujet. Elle a promis de continuer de travailler avec eux pour pouvoir répondre le plus tôt possible à la partie vietnamienne. – VNA