Le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Nguyen Quoc Dung. Photo: VNA

Hunan, 30 juin (VNA) - L’ASEAN 3 doit améliorer son efficacité, établir sa position solide durant le processus d’intégration pour bien profiter des initiatives de connexion régionale, a déclaré le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Nguyen Quoc Dung, lors du 15e Forum de l’Asie de l’Est à Hunan en Chine.

Dans ses discours prononcés lors de l’ouverture de ce forum et du débat sur les orientations de coopération de l’ASEAN 3, Nguyen Quoc Dung a souligné les initiatives de connexion comme la Ceinture et la Route, la Stratégie Inde-Pacifique libre et élargie, le Partenariat élargi sur les infrastructures de haute qualité, la Banque d’investissement dans les infrastructures d’Asie… Il a également souligné l’importance du maintien de la paix et de la stabilité, du renforcement de la confiance, de la formation d’une structure régionale ouverte, égale et transparente dans le respect du droit.

Il est nécessaire pour ce forum de faire le bilan et de fixer les orientations de ses activités pour maintenir son rôle de la chaîne d’échanges entre les organes gouvernementaux et les experts et aussi pour sortir des initiatives d’accélérer la coopération et l’intégration au sein de l’Asie de l’Est.

Le 15e Forum de l’Asie de l’Est, qui a lieu du 29 juin au 1er juillet à Hunan en Chine, a réuni une soixantaine de délégués des organes gouvernementaux et de 13 experts de l’Asie de l’Est. A l’ordre du jour: la coopération ASEAN 3 au cours de ces 20 dernières années, les perspectives d’une communauté économique de l’Asie de l’Est, et l’intégration régionale des micros, petites et moyennes entreprises.

La coopération ASEAN 3 est le moteur pour stimuler l’intégration régionale sur le plan économique, commercial et financier ; accélérer la protection de l’environnement, la réduction des écarts de développement, les échanges culturels et entre les deux peuples. Les échanges commerciaux de l’ASEAN 3 se sont chiffrés annuellement à 700 milliards de dollars. L’investissement de Chine, du Japon et de République de Corée dans l’ASEAN a atteint annuellement plus de 30 milliards de dollars. Plus de 470 projets ont été et sont mis en œuvre dans divers domaines pour la période 2013-2017.

Cependant, l’ASEAN 3 doit faire face aux défis comme le terrorisme, la cybercriminalité, la pauvreté, la sécurité alimentaire et énergétique, les épidémies… -VNA