Ce samedi 24 octobre marquera le 70ème anniversaire de l’Organisation des Nations unies (ONU). Si, à ses début, cette organisation internationale ne comptait que 51 membres, elle en compte aujourd’hui 193, plus  deux pays observateurs. De ce fait, elle est le garant d’un monde pacifique et prospère. Depuis qu’il y a adhéré, il y a de cela 38 ans, le Vietnam contribue efficacement, et avec un haut sens des responsabilités, aux activités de l’ONU.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon en visite au Vietnam en mai 2015. Photo: tuoitre.vn

Membre responsable

Le 20 septembre 1977, le Vietnam devenait membre à part entière de l’ONU, ouvrant ainsi une nouvelle page de son histoire diplomatique.  

En tant que membre de l’ONU, le Vietnam cherche toujours à accomplir ses missions aux mieux et à proposer des initiatives réalistes. Maintien de la paix et de la sécurité, lutte contre la course aux armements, prévention et règlement des litiges et conflits par voie pacifique, promotion de l’amitié entre les nations... Le Vietnam soutient les objectifs majeurs de l’organisation. Élu à la présidence tournante de la Conférence du désarmement en 2009, il participe actuellement à des opérations de maintien de la paix. Selon le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, la participation du Vietnam - pays qui plus que tout autre, a souffert des affres de la guerre - aux forces de maintien de la paix est d’ailleurs particulièrement lourde de sens.      

Signataire d’un grand nombre de pactes internationaux lancés par l’ONU, le Vietnam s’est distingué en atteignant avant la date fixée de nombreux objectifs du Millénaire pour le développement. Il est par ailleurs l’un des huit pays pilotes de l’initiative «Unis dans l’action» dont le but est de renforcer la cohérence, l’efficacité et l’efficience des Nations Unies au niveau national. En tant que président du Conseil de sécurité (en juillet 2009), le Vietnam a fait en sorte que tous les pays membres de l’ONU puissent être consultés sur le rapport annuel du conseil. Lors des forums de l’ONU, le Vietnam participe activement aux discussions sur les questions d’intérêt commun, aussi bien à propos du développement socio-économique, de la culture ou de la garantie des droits de l’homme, qu’au sujet de la réforme des organes des Nations unies.

Un prestige renforcé

Depuis 38 ans, le Vietnam persévère dans une politique d’indépendance, d’autonomie, de paix, d’ouverture, de multilatéralisation et de diversification en termes de relations internationales. Il participe activement aux activités de l’ONU, notamment lorsqu’il s’agit de défendre les intérêts légitimes de tous les pays, de ceux en voie de développement à fortiori. Grâce à ses contributions, notre pays a été élu membre non permanent du Conseil de sécurité (mandat 2008-2009). Mais il a aussi été élu au Conseil des droits de l’homme (mandat 2014-2016) et tout récemment au Conseil économique et social (mandat 2016-2018), avec d’ailleurs un nombre de voix très élevé. Tout cela montre bien à quel point le regard que porte la communauté internationale sur notre pays et sur sa capacité à oeuvrer pour le bien de l’humanité évolue favorablement.   

Au cours de ces 38 années, les relations entre le Vietnam et l’ONU n’ont cessé de se développer sur tous les plans. Le Vietnam y a incontestablement gagné en termes de prestige et de rayonnement international. – VOV/VNA